Partenaire fondateur
Béatrice Eastham

Béatrice Eastham

Présidente chez Green Evenements
Paris

Devenez Entrepreneur d’avenir pour voir ces informations

En savoir plus sur
Green Evenements
http://www.green-evenements.com
Secteur d’activité
Communication
Type de structure
Entreprise Sas
Date de création
01 / 07 / 2009
Effectifs
5 salariés
Chiffre d’affaires
Je suis… Béatrice Eastham, la fondatrice de Green Evénements. L'ambition de Green Evénements est d'accompagner la filière événementielle vers plus d'écologie et plus de solidarité. La structure est née il y a une dizaine d’années. Ingénieur de formation, j’ai eu envie de créer et faire valoir mes compétences dans un secteur qui me paraissait essentiel et à l’époque encore à ses balbutiements : les problématiques RSE. Mon intuition était de générer de la rencontre autour d’évènements « verts » et ainsi sensibiliser au développement durable. Chez Green Evénements, nous pensons que les métiers de l'événement sont des métiers à forte valeur ajoutée parce qu’ils participent à la cohésion sociale. Sur les événements, on se réunit, on interagit, on apprend, on découvre, on rêve... Avec toujours le même challenge : faire que ces événements soient encore plus efficaces, plus responsables et moins impactant sur l'environnement. Comment ? En épaulant tous ceux qui contribuent à l'organisation d'un événement : lieux d'accueil, organisateurs, traiteurs, entreprises de nettoyage ou encore standistes, entreprises de technique audiovisuelle. Nous sommes des experts français de l’accompagnement vers la certification « événement durable » ISO20121. Aujourd’hui nous avons quatre leviers pour faire bouger la filière : le conseil individualisé, les formations, l’organisation d’une grand-messe annuelle (le-ouai.com) chaque mois de février à Paris et enfin une marketplace avec toutes les solutions mises à disposition des organisateurs. Nous avons l'ambition d'aider chaque acteur de la filière évènementielle à répondre à ces questions : comment faire pour mieux gérer les déplacements des participants, rentrer dans une logique d'économie circulaire au lieu de tout jeter, redistribuer ce que l’on ne consomme pas à des associations ou encore comment faire travailler le tissu local ? Nous sommes convaincus de la nécessité de réinventer nos pratiques. A mon sens, Entrepreneurs d’avenir a contribué à créer en précurseur une dynamique de rassemblement des énergies positives. Un premier signal témoin de l’engagement de nombreux acteurs, désireux de participer à une transformation collective et à partager des valeurs communes.