Legallais, le quincaillier militant de la RSE

Le 10 décembre dernier, Legallais, distributeur de quincaillerie situé en Normandie, a reçu un trophée du Conseil Supérieur de l’ordre des experts comptables pour sa démarche RSE dans le cadre des 20 ans de l'événement de la profession. Qu’est-ce qui lui vaut cette récompense ? Les réponses de Philippe Nantermoz, son directeur général.

 

Legallais est une entreprise familiale fondée il y a 131 ans, dédiée aux professionnels du bâtiment (électricité, plomberie, huisserie). Forte de plus de 1100 collaborateurs et d’un chiffre d’affaires de 290 millions d’euros, elle a créé en 2010 la première fondation d’entreprise de Normandie. Le 10 décembre dernier, elle a remporté un trophée de l’ordre des experts comptables pour « la meilleure démarche RSE dans le secteur marchand ».

Entrepreneurs d’avenir – À votre avis, qu’est-ce qui a plu au jury des Trophées RSE ?
Philippe Nantermoz – Legallais est une quincaillerie, un mot un peu désuet pour dire que nous vendons des vis, des charnières, des ferme-portes et des produits pour le BTP. Mais elle est aussi labellisée « Great place to work » et porteuse d’une vision de long terme inscrite dans sa raison d’être : ‘une entreprise inspirante qui crée de la valeur partagée’. En 2018, elle est devenue ambassadrice de l’ONU pour le développement durable. Elle est donc une entreprise remarquable en termes de marque employeur et c’est probablement ce qui a séduit le jury. Nous montrons la voie, même si nous sommes encore loin de ce que nous souhaiterions être.

Et que souhaiteriez-vous être ?

Nous sommes peut-être plus vertueux que nos concurrents, mais nous n’avons fait que 20 % du travail. Dans le modèle économique actuel qui consiste à extraire, à fabriquer et à jeter, Legallais n’a pas encore assez pris la mesure de la circularité de l’économie. Il reste plein de choses à faire, éliminer les plastiques, réutiliser les produits qui sortent en déchets, vendre des produits d’occasion… Pour accélérer, il faut vaincre les réticences de nos clients, de nos partenaires fournisseurs et de nos équipes en leur indiquant le chemin. En 2021, nous allons donc concevoir ensemble un agenda 2030, avec toutes les étapes intermédiaires à franchir en 2026 et en 2022 pour y parvenir. L’ambition doit être très forte, sinon nous n’y arriverons pas.

Votre catalogue contient 50 000 produits pour la finition technique du bâtiment, mais 5 000 seulement sont « respectueux de l’environnement ». Que manque-t-il pour qu’ils le soient tous ?

Nous avons travaillé sur ces produits pendant plus de dix ans. Pour en obtenir d’autres, il faut les qualifier et ça prend du temps. Nous devons aussi pousser les artisans à changer leurs habitudes. Par chance, leurs propres clients réclament de plus en plus de produits respectueux de l’environnement. Notre mission consiste aussi à les convaincre que ces produits garantissent la même qualité et la même durabilité que ceux qui leur sont familiers.

Comment avez-vous traversé les chocs de 2020 ?

L’année avait bien démarré. Mais après la mi-mars, notre chiffre d’affaires s’est effondré de moitié. Il s’est rétabli au deuxième semestre, grâce à des chiffres très élevés et beaucoup de projets. Nous avons même battu notre record historique d’embauches en septembre ! Et 2020 est la 36e année consécutive de croissance pour Legallais.

Et comment s’annonce l’année 2021 ?

La croissance devrait être forte. Legallais a investi massivement dans la logistique, alors même que les perspectives des prochains mois restent imprévisibles. Le ciel peut nous tomber sur la tête, nous sommes prêts, en espérant que le pire est bien derrière nous !

Vous avez un message pour les Entrepreneurs d’avenir ?

J’aime bien cette citation de Bernanos : ‘On n’attend pas l’avenir comme on attend un train. L’avenir, on le fait.’ Quand on est un entrepreneur d’avenir, on doit construire pour le long terme. Et cela passe par le respect de l’humain et de la biodiversité, pour que nos descendants puissent vivre de manière décente sur cette planète.

 

Tout connaître de la raison d’être de Legallais

 

Pascal de Rauglaudre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m'inscris à la newsletter

id massa leo felis libero neque. venenatis, elit. nec