Quand L’improbable surgit, un autre futur revient dans la partie !

Ecrit par Yannick Roudaut aux éditions La Mer Salée, paru le 15 octobre en librairies, un livre lucide sur l’urgence, mais aussi sur la non fatalité. La seule certitude réside dans l’improbable. Il nous ouvre d’autres possibles...

 

Au printemps 2020, l’improbable a surgi. L’impensable aussi: l’économie mondiale que rien ne semblait pouvoir arrêter a été stoppée. Qui aurait imaginé ce jeûne économique ? Des avions cloués au sol, des matchs sans public, des industries polluantes à l’arrêt… Nous savons désormais que la trajectoire peut être infléchie; l’interrupteur existe. L’effondrement annoncé n’est pas une fatalité, c’est un choix.

Ce choc inattendu nous rappelle que les prévisions sont régulièrement démenties. L’histoire est une succession d’évènements improbables qui s’enchaînent, s’affrontent et s’entremêlent pour donner naissance à un futur inimaginable quelques mois auparavant.

Depuis la pandémie des évènements nouveaux, des décisions inespérées, surgissent dans le monde. Un autre futur tente de s’imposer. Cet ouvrage imagine les évènements improbables qui peuvent faire advenir ce scenario concurrent. Un autre monde peut encore surgir, et pas celui de l’apocalypse tant redoutée.

Il explore aussi les récentes découvertes scientifiques sur nos capacités à influer sur l’avenir via nos intentions. Tout peut arriver au cours de la décennie 2020-2030. Tout doit arriver. C’est la décennie de tous les dangers et de tous les espoirs, celle de la bifurcation.

 

Un auteur à la culture écologique et économique

Après avoir côtoyé le monde de la Bourse durant plus de 15 ans en tant que journaliste économique et financier, Yannick Roudaut a bifurqué dans le courant des an-nées 2000 pour s’intéresser aux limites de la vision néolibérale. Il s’est alors tourné vers l’écologie et de nouveaux modèles économiques pour explorer les scenarios d’un monde vivable en 2050.

Père de deux filles, Yannick est très engagé auprès des jeunes via des interventions comme vacataires dans des écoles et universités. Il intervient aussi auprès des jeunes en difficulté dans les quartiers.

Il a publié trois autres essais : L’Alter Entreprise (Dunod 2008), La Nouvelle Controverse (La Mer Salée 2013), Zéro Pollution (La Mer Salée 2016).

 

Un essai dans l’actualité : L’espoir dans la lucidité

Cet essai s’adresse à tous ceux qui seraient tentés de baisser les bras face à l’urgence écologique. C’est une bouffée d’espoir malgré un constat lucide sur la situation écologique. L’auteur analyse les transformations sociétales et politiques en cours qui participent à faire émerger un autre futur.

Le Covid nous contraint à décroître, à faire preuve de frugalité; d’autres évènements vont surgir dans les prochaines années. Ils nous obligeront à bifurquer, à changer de modes de vie, à travailler autrement, à produire autrement…et cela a déjà commencé. Un autre monde peut encore surgir, et pas celui de l’apocalypse tant redoutée.

Si certains dégâts naturels sont irréversibles, tout n’est pas perdu. La nature est résiliente et elle peut nous surprendre si nous décrétons des moratoires ambitieux d’ici 2030. Philosophiquement, l’humanisme de la Renaissance, cède progressivement la place à une forme d’animisme moderne.

Enfin, les travaux de physiciens sur l’infiniment petit et le temps nous rappellent que nous pouvons avoir une influence bien plus forte que nous le croyons sur l’avenir. Nos intentions pourrait infléchir la trajectoire mortifère et contribuer au surgissement d’événements inattendus.

Cet essai inclut deux nouvelles pour mieux nous projeter en 2050 !

 

La mer salée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m'inscris à la newsletter