Partenaire fondateur

2015, année charnière pour Nature & Découvertes

Dix ans après la première Université de la Terre, créée à l'initiative de François Lemarchand alors Président de Nature & Découvertes, Antoine Lemarchand, son actuel pdg, dresse un bilan de son engagement en matière de protection de l’environnement.



Dix ans après la première Université de la Terre, créée à l’initiative de François Lemarchand alors Président de Nature & Découvertes, Antoine Lemarchand, son actuel pdg, dresse un bilan de son engagement en matière de protection de l’environnement.

Depuis 2005, l’Université de la Terre, s’est imposée comme le grand rendez-vous de débats sur l’avenir de la planète. Antoine Lemarchand remet en perspective les démarches de l’entreprise dont il est le pdg depuis 2014, à la suite de son père.


Entrepreneurs d’avenir – Vous êtes un fidèle de l’Université de la Terre. Qu’avez-vous remarqué dans l’édition de cette année ?

Antoine Lemarchand – J’ai été impressionné par la bonne mixité entre les belles envolées philosophiques et les actions concrètes menées par la société civile. J’ai particulièrement apprécié d’écouter une vingtaine de jeunes impliqués dans l’agro-écologie partout en France, et qui expliquaient le pourquoi de leur vocation.


En 2015, comment se porte Nature & Découvertes ?

C’est une année importante. Nous avons fêté nos 25 ans avec une collection capsules de produits conçues par des designers. Nous poursuivons notre implantation en Allemagne. Par ailleurs, l’entreprise est certifiée B Corp depuis juin : nous sommes fiers d’avoir rejoint ce réseau international d’entreprises engagées, et de porter ces valeurs du commerce durable. Cela nous impose de regarder ce que l’on peut encore et toujours améliorer, en termes de responsabilité sociale et environnementale.

Quelles actions l’entreprise a-t-elle engagées à l’occasion de la COP21 ?

La Fondation Nature & Découvertes est partenaire de l’Université de la Terre, où plus de 8 000 personnes ont assisté à des débats en lien avec cette actualité. Nous soutenons par ailleurs la Fédération nationale de l’environnement (FNE) avec l’ARRONDI, notre dispositif de financement solidaire en place dans nos magasins depuis mars, qui a collecté et redistribué intégralement plus de 100 000 €. Mais notre engagement n’est pas qu’événementiel et encore moins récent ! Le concept même de Nature & Découvertes a été pensé avec la volonté de protéger la nature. Notre Fondation, qui reçoit chaque année 10 % des bénéfices nets de l’entreprise, œuvre depuis 1994 à des projets à différentes échelles, de la sauvegarde des tortues marines à une multitude d’initiatives de proximité. Plus de 1 900 projets ont été soutenus à hauteur de 10,5 millions d’euros.

Comment Nature & Découvertes s’implique dans la sensibilisation de ses consommateurs aux enjeux climatiques ?

Reconnecter les citadins à la nature, c’est le concept de Nature & Découvertes depuis 1990. COP 21 ou pas, on embarque nos clients tout au long de l’année sur nos thèmes fondateurs, l’environnement et l’éducation à la nature. En devenant adhérent du Club Nature & Découvertes, ils participent gratuitement à des sorties, à des ateliers ; chaque année, nous leur demandons de voter pour un projet associatif parmi ceux soutenus par la Fondation. Nous les interpellons via notre page Facebook sur des projets de crowdfunding, par des billets de blog sur des gestes engagés…

Comment l’entreprise motive-t-elle ses collaborateurs ?

Avec 88 % de postes en CDI et une politique de promotion interne dynamique, notre entreprise privilégie la stabilité. Plus de 100 salariés se mobilisent au sein de « Réseaux verts » autour de projets environnementaux et sociétaux portés par l’entreprise. Ils sont aussi les ambassadeurs de la Fondation auprès des associations locales et promeuvent la découverte de la nature auprès des clients. Parce que cette mission est essentielle, le Réseau vert est rémunéré à hauteur d’un 14e mois selon une grille d’objectifs concrets, séquencés sur l’année.

Quelles sont les spécificités du nouveau magasin Nature & découvertes dans le Marais ?

Nous avons trouvé un très beau lieu pour exprimer notre concept foisonnant, éclectique et passionné. Nous sommes repartis d’une page totalement vierge avec une grande envie de simplicité, d’humilité et de générosité. Cette ancienne imprimerie de 500 m2 crée la surprise avec une verrière au cœur du magasin, des espaces qui invitent à prendre son temps, à se poser pour lire, déguster un thé… Nous restons fidèles à notre volonté de reconnecter les citadins à la nature tout en y associant la culture dont Paris est le symbole mondial. Nous visons un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros en année pleine.

Le modèle Nature & découvertes s’exporte-t-il facilement ?

Le développement international fait partie de nos priorités. Nous avons déjà des magasins franchisés en Suisse, au Luxembourg et en Belgique. Nous avons ouvert un magasin à Munich en septembre 2014, puis un autre à Cologne un an plus tard, et ce développement en Allemagne montre que notre concept a un vrai potentiel. D’autres ouvertures sont prévues en 2016.

Fondation Nature & Découvertes

Propos recueillis par Pascal de Rauglaudre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *