Partenaire fondateur

50 projets qui rendent heureux

Grand moment d’échange et de convivialité le 30 mai dernier, au cours du dernier Happy Business des Entrepreneurs d’avenir, où une cinquantaine d’entrepreneurs ont partagé leurs bonnes idées.


Entreprendre rend-t-il heureux ? C’est la question posée aux Entrepreneurs d’avenir lors du Happy Business, un événement organisé à l’heure de l’apéro le lundi 30 mai.
Jacques Huybrechts et Mylène Nétange recevaient une cinquantaine d’entrepreneurs à La Petite Chaufferie, dans le 10e arrondissement, un bar ouvert et coloré qui diffuse de la musique électro. « C’est le seul bar entièrement bio à Paris », assurait Sébastien Vray, l’un des cinq associés-cofondateurs qui a accueilli les Entrepreneurs d’avenir.

Le principe de ces Happy Talks est simple : dans un cadre inspirant, chaque entrepreneur présente à tour de rôle son activité, sans oublier d’ajouter ce qui le rend heureux, le tout en moins de deux minutes chrono. Grâce à ce format bien calibré, les cinquante intervenants ont pu s’exprimer en deux heures, et la soirée s’est terminée par un Happy Drink autour des cocktails bios de La Petite Chaufferie.


Happy poésie

« Vous, très chers entrepreneurs, vous êtes les innovateurs, / Et dans le film du changement, vous êtes tous de grands acteurs. / Donc remercions tous en chœur tous ces beaux libres penseurs, / De leurs visions de bonheur à leurs missions sur le cœur. » La séance a commencé en rimes, par une ode à l’entrepreneuriat composée par Vincent Avanzi, conférencier et poète d’entreprise.

Se sont ensuite succédé au micro cinquante bonnes idées. Difficile de les citer toutes, mais en voici un court échantillon. Artupox, l’agence de propreté de Chrystèle Gimaret, « met en scène » le nettoyage et n’utilise que des produits biodégradables. L’épicerie Causses, montée par Alexis Roux de Bézieux, vient d’ouvrir une troisième boutique sous la Canopée du nouveau forum des Halles. Adopte un bureau, la startup de Christophe Cote, cherche de nouveaux propriétaires au mobilier de bureau orphelin qui finit normalement en déchetterie. L’eau de Castalie, mise en bouteille par Thibault Lamarque, propose une alternative écologique aux bouteilles d’eau minérale en plastique servies dans les cafés, hôtels, restaurants…

Un entrepreneuriat débordant de vitalité

Et ce qui vous rend « happy », entrepreneurs ? Les réponses sont aussi variées que les projets. Certains trouvent du bonheur dans leur métier : entreprendre et gérer sa boîte, trouver des métiers qui ont du sens, transmettre des bonnes nouvelles, voir les entreprises grandir, faire la plonge pour les autres… Tandis que d’autres adoptaient un point de vue plus personnel : dessiner tous les jours, « faire marrer » les gens, ou tout simplement faire du sport le matin pour bien commencer la journée.

Concis et efficace, facilitant le partage des expériences et élargissant les horizons : le format du Happy Business a séduit tous les entrepreneurs présents. La qualité et l’enthousiasme des interventions témoignent de la vitalité de l’entrepreneuriat en France. Et pour les Entrepreneurs d’avenir, c’est un succès de plus, le septième du genre après ceux lors du festival Futur en Seine en 2014, ou au Beeotop en 2015. Le prochain sur le thème « Je vois la vie en green » aura lieu le 24 juin dans les Jardins Saint Dominique.

PHOTOS du Happy Business du 30 mai 2016


Texte Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *