Partenaire fondateur

Aux Jardins de Solène, solidarité rime avec rentabilité

Coup de cœur des Entrepreneurs d’avenir pour les Jardins de Solène, une entreprise de l’ESS qui lutte contre le gaspillage alimentaire, emploie des personnes en situation de handicap et encourage l’économie locale circulaire. Trois bonnes raisons de l’encourager. Elle a besoin de votre soutien !

 

Banco ! L’entreprise sociale et solidaire Les Jardins de Solène a été retenue parmi mille autres candidats à la 4e édition du concours La Fabrique Aviva.

Mais ce n’est que la première étape, car pour l’emporter définitivement, elle doit comptabiliser un maximum de votes (voir les conditions de participation à la fin de l’article).

Les Jardins de Solène, c’est une légumerie fondée en octobre 2017 par Solène Espitalié, et située à Pernes-les-Fontaines, dans le Vaucluse.

A priori rien ne la distingue d’autres légumeries, à une différence de taille près : elle n’emploie que des personnes en situation de handicap, une population particulièrement frappée par le chômage, puisque fin 2017, la France comptait 513 000 demandeurs d’emploi en situation de handicap.

En 2008, Solène avait créé l’association Solid’Agri, qui embauchait en CDI des personnes en situation de handicap pour effectuer des prestations pour les exploitations agricoles du Vaucluse. « Les personnes handicapées ont du mal à trouver du travail et les agriculteurs ont du mal à recruter : en embauchant des personnes handicapées en CDI à temps plein, nous répondons à ces deux problématiques, explique Solène. Deux de nos salariés sont déjà montés en compétences, ils sont chefs d’équipe et travaillent de façon autonome dans les champs. »

Les Jardins de Solène travaillent beaucoup pour la restauration collective. Ils ont notamment remporté le marché public de la ville d’Avignon : chaque jour, ils fournissent 500 kg de légumes à la cuisine municipale centrale, qui doit préparer 4000 repas. « Nous ne vivons pas de subventions publiques, mais des contrats que nous remportons. Certains considèrent qu’il est choquant d’associer rentabilité et handicap, mais pour moi, c’est un outil managérial essentiel. »

En 2018, Les Jardins de Solène ont embauché une dizaine de personnes en situation de handicap, et ont valorisé 18 tonnes de légumes, soit l’équivalent de 45 000 repas. Objectif pour 2019 : 75 tonnes de fruits et légumes, soit 500 000 repas pour crèches, écoles, collèges, EHPAD… Et pourquoi pas, un développement dans les grandes surfaces.

« Mon idée n’est pas de faire simplement tourner une légumerie, mais bien de créer un écosystème innovant avec d’autres partenaires du territoire : une entreprise d’insertion en espaces verts pour faire du compost avec nos épluchures ; une association spécialisée sur l’accompagnement des structures collectives pour les études de gaspillage alimentaires, etc. »
Cet engagement a valu aux Jardins de Solène d’être récompensé par plusieurs prix, dont le prix Terre de Femmes de la Fondation Yves Rocher – Institut de France.

Pourquoi il faut soutenir les Jardins de Solène

La dotation du concours La Fabrique Aviva permettrait aux Jardins de Solène d’accélérer trois projets majeurs pour son développement :
• le lancement d’une gamme de produits prêts à consommer et à cuisiner pour les particuliers, prévue pour juillet 2019 ;
• le financement d’un outil numérique concret pour quantifier les impacts positifs en termes d’économie de CO2 mais également en termes d’emplois et d’externalités positives, prévu pour le dernier trimestre 2019 ;
• le financement de travaux de recherche sur des emballages plus écologiques, pour une sortie prévue courant 2020.
Vous êtes convaincu.e ? Vous avez jusqu’au 3 juin pour voter pour les Jardins de Solène !

 

Pour soutenir les jardins de Solène, ça prend 3 minutes et c’est par ici : la Fabrique Aviva

Le site des Jardins de Solène

 

Pascal de Rauglaudre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Je m'inscris à la newsletter