Partenaire fondateur

Beendhi : la cuisine végétarienne facile pour tous

En lançant Beendhi, une gamme de produits bio avec un site qui propose des plats faciles à préparer chez soi, Beena Paradin s’est donné un objectif : faciliter l’accès à une cuisine végétarienne et goûteuse.

 

« Réalisez un plat végétarien, gourmand et sain en moins de 20 minutes ! », peut-on lire sur le site de Beendhi. Cette boutique en ligne vend des préparations bio et végétariennes fortes en goûts, inspirées des cuisines indienne, marocaine et méditerranéenne : curry de lentille à la noix de coco, semoule courgette olive à la provençale, riz au curcuma et au gingembre…

Le site, aux couleurs chaudes, propose aussi des assortiments d’épices, de thés et de céréales qui mettent l’eau à la bouche. Et en le visitant, on se prend à regretter que les parfums ne se diffusent pas sur Internet.

Beendhi est l’œuvre de Beena Paradin. Après un début de carrière dans la banque d’investissement puis dans la stratégie au sein du groupe Conforama, cette jeune femme d’origine indienne a voulu faire de sa passion, la cuisine, son gagne-pain.

Recettes indiennes

En 2006, dans un dîner, elle prend le pari d’écrire un livre de recettes indiennes, Mes recettes indiennes. Banco : le livre remporte un franc succès.

Il sera l’élément déclencheur de sa reconversion dans la cuisine. Forte de son premier succès de librairie, elle publie d’autres livres de recettes, anime une émission de cuisine et donne même des cours à l’école d’Alain Ducasse.

Un jour elle rencontre le chef Olivier Roellinger, et elle part avec lui chercher des épices dans le Kerala, le paradis des épices en Inde : cardamome, muscade, clou de girofle, cumin, poivres, vanille. De retour en France, elle crée une collection de mélanges d’épices, By Beena, ce qui achève de la convaincre de lancer sa propre marque de préparations bio et végétariennes.

À l’époque, les habitudes alimentaires des Français commencent à évoluer. La viande, le poisson deviennent plus rares dans leurs assiettes. Le moment tombe à pic pour proposer des recettes végétariennes de qualité.

« Mon idée était très simple : préparer des plats complets à base de céréales et de légumineuses, mais sans arômes artificiels ni huile de palme, et prêts à cuisiner en rajoutant un peu d’eau et un légume frais », explique-t-elle.

Un an et demi de R&D

Sauf que les idées simples ne sont pas si faciles à mettre en œuvre, car Beena souhaitait vendre des portions adaptées aux familles. « Nous avons mis un an et demi à mettre au point les premières recettes !, se souvient-elle. Nous les avons présentées au Salon Natexpo, et elles ont été très bien accueillies. Ça nous a aidés à être référencés chez Naturalia. »

Beendhi naît en 2013, et aujourd’hui, Beena et son équipe d’une vingtaine de collaborateurs fabriquent tous les produits dans un atelier à Ivry-sur-Seine.

En plus du site, les produits Beendhi sont distribués dans plus de 2 000 points de vente en France, aussi bien dans les enseignes bio que dans la grande distribution.

Bien sûr, se lancer dans cette entreprise n’a pas été facile et il lui a fallu surmonter bien des obstacles : semaines très chargées, gestion du temps très serrée, définition du bon niveau d’investissement, recherche de nouveaux clients… Son choix, surtout, a engendré des délais très longs, un an et demi, avant de faire les premières ventes.

Si elle a lancé Beendhi sur ses fonds propres, Beena a par la suite réussi trois levées de fonds depuis 2014. Parmi ses perspectives de développement : la préparation de nouveaux plats pour compléter son offre végétarienne, la conquête de l’international, mais aussi la vente en vrac dans les boutique bio.

 

Beendhi
Twitter : @Beendhi | @beenaparadin

 

Pascal de Rauglaudre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *