Partenaire fondateur

bureauxapartager.com, l’Airbnb du bureau

Face au gigantesque gisement de mètres carrés inutilisés, Clément Alteresco applique aux espaces de travail un principe fondamental de l’économie collaborative : la mise en relation entre l’offre et la demande.

Au départ, le constat d’un déséquilibre, entre des milliers de mètres carrés de bureaux sous-utilisés, qui sont autant de charges pour leurs propriétaires, et des PME et TPE à la recherche d’espaces de travail flexibles.

À l’arrivée, l’idée de Clément Alteresco : mettre tous ces mètres carrés en location par le truchement d’une place de marché de l’immobilier de bureau. Il avait déjà pu constater l’utilité et les bienfaits du partage d’espaces, et des synergies qui peuvent en naître, au cours d’une première expérience similaire, Share your office, à San Francisco, au cœur d’un quartier de startups en plein bouillonnement.

Fin 2012, il a donc adapté la solution au marché français, en reprenant bureauxapartager.com, un site qu’il avait lancé en 2007 sans l’avoir développé. Le principe est élémentaire : l’entreprise qui possède des mètres carrés en trop l’annonce sur le site, celle qui en cherche la contacte en toute simplicité. « Quand on est une petite entreprise, on n’a pas forcément l’assise financière suffisante pour gagner la confiance des propriétaires, ni la capacité de se projeter à trois ans ou de signer des contrats longs, explique Clément Alteresco. On n’a pas non plus envie d’engager une caution de six ou douze mois alors qu’on ne sait pas ce qu’on va faire dans six mois. »

Bureauxapartager.com regroupe donc l’offre de bureaux flexibles, espaces de coworking, incubateurs, colocations, disponibles en France, et se rémunère à la commission sur les transactions qui aboutissent.
En plus de cette activité de place de marché, Clément Alteresco a développé deux offres complémentaires.

La première, Link, permet aux hébergeurs de gérer leurs espaces partagés. Grâce à ce logiciel de gestion en ligne, ceux-ci peuvent établir des contrats, facturer et payer en ligne, animer des espaces, gérer les agendas et les salles de réunion, publier les règles d’usage, les bons plans des alentours pour déjeuner… « C’est un outil de gestion complet pour l’hébergeur qui peut ainsi manager facilement les personnes à qui il loue son espace, ajoute Clément Alteresco. L’idée étant de favoriser la collaboration à travers le logiciel. »

Deuxième offre, lancée en 2014 : Spaces, qui s’adresse directement aux gros propriétaires fonciers. Ceux-ci possèdent des milliers de mètres carrés qui restent vides ou sous-utilisés, pour diverses raisons. « Rien qu’en Ile-de-France, il en existerait dix millions, c’est colossal ! Notre objectif consiste à proposer à ces foncières de nouvelles opportunités d’affaires en prenant ces espaces en gestion pour créer des lieux de travail de courte durée. Altarea Cogedim nous a par exemple confié la gestion pendant un an et demi de 3000 m2 aménagés en espace de coworking, avec des meubles et de l’Internet. Nous sommes donc devenus créateurs et gestionnaires d’espaces éphémères. »

Les grands groupes qui ont des bureaux inutilisés ont tout à y gagner : en accueillant des startups, ils se rapprochent d’un univers qu’ils connaissent mal, développent des synergies avec ces nouvelles entreprises, et s’ouvrent à l’innovation.

BUREAUX A PARTAGER

Dominique Pialot et Pascal de Rauglaudre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *