Partenaire fondateur

Christophe Delabre – Point 44

Christophe Delabre est directeur associé de Point 44, une imprimerie inscrite depuis 10 ans dans une démarche développement durable.

Vous avez engagé il y a plusieurs années votre entreprise dans la voie de la certification. Imprim’Vert, FSC-PEFC, ISO 14 001 : que vous ont apporté ces certifications ?

Les audits Imprim’vert, FSC, PEFC et ISO 14001 sont indispensables pour démontrer que les procédures mises en place servent bien les objectifs que nous nous sommes assignés. C’est l’occasion de faire le point sur ce qui fonctionne, ce qui peut être encore amélioré et ce qui ne marche pas. L’audit nous donne une occasion supplémentaire de prendre du recul, de s’informer et de sensibiliser de façon plus formelle les équipes.

Alors que l’on prône aujourd’hui une consommation « raisonnée » de papier, comment envisagez-vous l’avenir de votre activité ? Quel sera le papier de demain ?

Tout l’enjeu réside autour de la notion d’imprimer moins, d’imprimer mieux tant il est vrai que le papier
demeure un formidable vecteur de communication naturel, biodégradable, renouvelable et recyclable jusqu’à 6 fois.
L’année 2007 a vu l’arrivée sur le marché des premiers papiers certifiés FSC ou PEFC. En 2010, tous les papiers (ou presque) fabriqués ou distribués en France bénéficient de l’une ou l’autre certification forestière. Dans le même temps, l’offre en papiers composés de fibres recyclées à 100 % et de fibres mixtes (recyclées + vierges certifiées FSC) s’est largement étendue.
Que cela soit au travers des études menées par Médiapost ou de la perception de nos clients, le papier reste un support indispensable dans le cadre d’une communication multi canal. Il informe, il forme, il valorise et fidélise le client.
Avec les nouvelles technologies d’impression, la personnalisation des textes et des images renforce toujours plus la relation client. Enfin, associé aux codes à lecture optique 2 D, le papier redevient le point d’entrée obligatoire pour accéder via l’internet mobile à une communication web. Il ne s’agit plus d’opposer le papier au web, mais de les associer au profit d’une communication efficiente et efficace. Nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle !

Comment se matérialisent au quotidien vos engagements en matière de RSE et de développement durable dans la gestion de votre entreprise ?

La place de l’homme dans l’entreprise est une valeur fondamentale de notre politique RSE. Les notions de liberté, d’engagement, de responsabilité et de reconnaissance sont omniprésentes.
L’intégration généralisée des nouvelles technologies permettent à chacun de s’épanouir sur son poste de travail et de limiter ses impacts sur l’environnement.
Chacun a conscience que la satisfaction du client passe nécessairement par la maîtrise de sa fonction et son action au sein de l’équipe.
Le bonheur n’est pas au bout du chemin ; le bonheur, c’est le chemin !

Qu’attendez-vous du prochain Parlement des Entrepreneurs d’avenir ?

Cahier des charges incomplet, variantes interdites, lots mal définis, interdiction de consultation en amont, incompétence à juger les critères liés au développement durable, notion d’offre la plus économiquement avantageuse assimilée au seul critère prix, force est de constater que les appels d’offres font trop souvent abstraction du bon sens. Pour optimiser les coûts, il faut être prêt à redéfinir ses besoins (ses justes besoins) avec l’ensemble de ses parties prenantes (marketing, communication, achat, utilisateurs finaux et sous-traitants) pour établir un nouveau cahier des charges qui répondra à un ensemble de critères liés au développement durable.
L’optimisation passe par l’innovation mais aussi par un fonctionnement des équipes en mode projet.
La satisfaction du client pour être durable passe nécessairement par celle de chacun des intervenants.
Je compte sur le Parlement des Entrepreneurs d’avenir pour faire évoluer les pratiques vers plus de pragmatisme et de bon sens dans la rédaction des appels d’offre.

www.point44.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *