Partenaire fondateur

Et si les lecteurs finançaient leurs pigistes ?

Longtemps rivaux, le web et les médias classiques cherchent de nouveaux terrains de rencontre. Avec le crowdfunding, les journalistes peuvent faire sponsoriser leurs reportages par les internautes. De quoi donner des idées aux médias DD…

Le 20 novembre 2008 marquera l’histoire de la presse comme la date de publication du premier article entièrement financé par les internautes. Ce jour là, le monde du journalisme découvrait – avec beaucoup de scepticisme – le crowdfunding. Ce concept de financement par la société civile a vu le jour aux Etats-Unis.

Au départ, le Center for Media Change, une structure associative qui milite pour le développement d’un journalisme sur le net, viable économiquement et professionnel. Elle a créé Spot.us, un site participatif permettant aux internautes de financer des projets de reportages sur la base de synopsis détaillés. Les journalistes freelance indiquent les fonds nécessaires (de quelques centaines de dollars à plusieurs milliers) et s’en remettent aux milliers d’internautes inscrits sur le site, dont pas moins de 200 donateurs réguliers. L’enquête n’est lancée qu’une fois la totalité du budget assurée. Elle sera ensuite publiée sur Spot.us.

Aujourd’hui, le site a déjà permis de financer 80 reportages : de l’enquête financière aux sujets de société en passant par le développement durable. Un modèle qui fait des émules sur le vieux continent (ToReport en Italie) et pourrait inspirer les médias DD de l’Hexagone, toujours en recherche de financements et attachés à leur indépendance.

Reste à savoir si les Français seront prêts à casser leur tirelire…

Spot.us

Center for media change

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *