Partenaire fondateur

HappyFormance, l’appli du bonheur au travail

Ancienne DRH du ministère de la sécurité sociale belge spécialisée dans le bonheur au travail, Laurence Vanhée a participé à la création d’une application destinée à améliorer la gestion des objectifs dans l'entreprise.


Ancienne DRH du ministère de la sécurité sociale belge spécialisée dans le bonheur au travail, Laurence Vanhée a
participé à la création d’une application destinée à améliorer la
gestion des objectifs dans l’entreprise.

« Plaisir » : à l’heure où les cas de burn-out ou de suicides sont de plus en plus médiatisés, cette notion est bien souvent négligée quand on évoque le monde du travail. Laurence Vanhée, consultante spécialisée dans la question du bonheur en entreprise et ancienne DRH du ministère de la Sécurité sociale belge, œuvre pourtant pour lui redonner toute sa place. Avec notamment le lancement ce mois-ci d’une application « HappyFormance », qui a pour but d’améliorer la gestion des objectifs.

Laurence Vanhée est partie d’un constat. « Dans les grosses organisations, des objectifs sont fixés en début d’année. L’évaluation en fin d’année sert seulement à se rendre compte qu’ils ont totalement évolué et que beaucoup de temps a été perdu, car ils ont été mal gérés ou mal dimensionnés. » Ce qui peut déboucher sur des formes de mal-être au travail.

Pour remédier à cette difficulté, « HappyFormance », du nom du cabinet de l’ex-DRH, propose de modifier cette logique. « L’application transforme les objectifs individuels en buts collectifs, pour remettre dans l’entreprise du civisme, de la solidarité, de l’entraide et un vrai esprit d’équipe. Il faut les atteindre ensemble, de façon fluide, facile et saine », explique-t-elle.

L’application a été développée avec RoyalAppForce, une startup qui crée des programmes pour améliorer les performances des entreprises par le jeu. « L’accent est donc mis sur le plaisir que l’on atteint quand on accomplit ses objectifs », précise Laurence Vanhée. Lors de sa commercialisation, prévue pour la fin de l’année, « HappyFormance » sera disponible sur Android et Apple.

Le « patrimoine humain » doit remplacer le « capital humain »

Outre cette application, la Chief Happiness Officer, « directrice générale du bonheur », le titre qu’elle a fait imprimer sur sa carte de visite pour signifier que sa responsabilité consiste à créer les conditions du bonheur pour les collaborateurs, de « Happyformance » a une multitude d’autres projets en tête pour diffuser ses bonnes méthodes. Après l’écriture d’un livre Le bonheur au travail, elle a lancé un programme de formation dans une école de commerce belge, pour sensibiliser les dirigeants d’entreprise à ce sujet. « Pendant une journée par mois, on essaie de leur donner les outils et les modèles pour qu’ils puissent mettre en place une nouvelle approche stratégique des organisations », explique-t-elle.

Car, selon l’ex-DRH, la prise de conscience est en train de naître : « Après le livre, de nombreuses entreprises nous ont demandé de les aider à se transformer positivement et à s’approprier ces méthodes qui permettent de vivre la relation au travail très différemment. » Concrètement, la notion de « patrimoine humain » doit remplacer celle de « capital humain ». Ce qui implique un changement de management : « Lorsque vous gérez une équipe, ne considérez pas ses membres comme une ressource à épuiser, mais transmettez-la dans un état aussi bon, voire meilleur, que celui dans lequel vous l’avez reçue. » Une vision plus épanouissante pour les salariés, mais aussi pour les dirigeants.


Laurence Vanhée interviendra lors du Parlement des Entrepreneurs d’avenir le vendredi 4 décembre 2015 à l’Unesco.

HAPPYFORMANCE

 

Texte Pascal de Rauglaudre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *