Partenaire fondateur

Jean-Marc Gancille – Inoxia

Jean-Marc Gancille est directeur du développement durable de l’agence de communication Inoxia, connue et reconnue pour son engagement en faveur d’une communication plus responsable.


Jean-Marc Gancille est directeur du développement durable de l’agence de communication Inoxia, connue et reconnue pour son engagement en faveur d’une communication plus responsable.

Quelle est l’originalité d’Inoxia ? Qui sont vos clients ?

L’agence Inoxia revendique depuis ses origines un parti-pris décalé au regard de son secteur d’activité.

– Née dans le numérique en 1995, elle diversifie pourtant son activité vers l’édition au moment du boom internet ;

– dès le début des années 2000 elle se lance dans une stratégie RSE alors que cette notion ne touchera les « publicitaires » qu’en 2007 ;

– en 2008 elle co-fonde les « publicitaires éco-socio-innovants » pour lutter contre le greenwashing, anticipant les conséquences néfastes de ce phénomène constatés en 2010 pour la profession

– aujourd’hui elle pilote DARWIN, vaste projet urbain dont l’un des enjeux n’est autre que d’expérimenter – à plusieurs et à notre niveau – la transition écologique de l’économie !

Bref, Inoxia colle en permanence à sa promesse « en avance sur la suite »… tout en veillant bien sûr à répondre à la demande de professionnalisme et de créativité de ses clients aquitains et parisiens dans des secteurs d’activités très variés.

Quels sont vos engagements en matière de RSE et de développement durable dans la gestion de votre entreprise ? Une bonne pratique ?

Inoxia est signataire de plusieurs chartes dont le Global Compact des Nations Unies, la charte de la diversité, le Carbon Neutral Network…

Au-delà du déclaratif et des bonnes intentions, sa politique de RSE se décline :

– au sein de l’agence par le suivi du programme « Performance Globale » du CJD, l’application d’outils de mesure des résultats tels que le Bilan Carbone annuel, la mise en place d’un programme participatif interne (MERCI – Management Eco-responsable chez Inoxia)…

– au sein de des différents métiers de l’entreprise par l’application d’outils et de méthodes garantissant une communication plus responsable (éco-conception des supports, messages responsables, mesure d’impact des campagnes…).

Engagée dans le groupe de travail national sur la déclinaison sectoriel de la norme IS026000, Inoxia est l’une des toutes premières agences de communication à s’être soumise à une évaluation de sa politique et de ses pratiques de RSE via le référentiel AFAQ26000. Résultats connus très prochainement.

Votre projet Darwin met en exergue les principes de collaboration ou de coopération, vous pouvez nous en dire plus ?

DARWIN se fonde sur deux notions : mutualisation et sobriété.
C’est à la fois un contenant (ancienne friche militaire de 10 000 m² rénovée de façon écologique et performante énergétiquement) et un contenu (activités tertiaires et commerciales « vertes et créatives »).

Sur ce lieu de 10 000 m² unique en son genre, nous souhaitons optimiser les collaborations tous azimuts entre les acteurs économiques et associatifs dans le triple objectif de booster la prospérité de chacun, offrir de meilleures conditions de travail aux salariés et réduire l’empreinte écologique globale.

En tant que membre du réseau Entrepreneurs d’avenir, quelles sont vos attentes et comment comptez-vous vous y investir ?

Entrepreneurs d’avenir est un réseau auprès duquel nous avons plaisir à rencontrer des acteurs ayant une vision progressiste de l’entrepreneuriat, à tisser des liens avec l’économie sociale et solidaire, à réfléchir ensemble à des pistes innovantes pour tenter de trouver des issues à l’urgence sociale et environnementale actuelle…

Nous y consacrons aujourd’hui un temps restreint par nos multiples projets mais suffisant pour, je l’espère, y apporter notre valeur ajoutée.

Si vous aviez la parole à la présidentielle, que proposeriez-vous aux candidats ?

Les tensions insoutenables sur les ressources et les espèces, notre boulimie insatiable d’énergies forment un cocktail explosif pour le genre humain.

L’observation objective des faits impose de freiner considérablement notre fuite en avant consumériste et d’accepter une forme de décroissance dans nos pays occidentaux.

Ce terme est souvent caricaturé par ses détracteurs mais c’est selon nous le seul crédible pour ré-inventer notre société et rendre nos modes de vie compatibles avec les limites physiques de notre planète.

C’est une invitation enthousiasmante à « décoloniser notre imaginaire » et à refonder un rapport apaisé avec les autres, le temps, le vivant dans son ensemble.

Tout un programme et ô combien Politique !

INOXIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *