Partenaire fondateur

Laissez entrer le chêne dans votre salon

Avec ses meubles en chêne massif aux lignes pures, la Manufacture nouvelle renoue avec le plaisir de la matière noble et du travail du bois.

 

Le chêne massif est un matériau « dense, droit de fil avec peu de départs de branches pour éviter les nœuds et les dessins tourmentés ». Bref, une matière noble, belle et solide.

C’est celle qu’a choisi la Manufacture nouvelle pour ses créations : des meubles en petites séries, bureaux et bibliothèques, qui se caractérisent par un design léché et innovant, avec le plus grand respect pour la matière.

La belle matière, c’est la passion d’Arnaud Pin, graphiste et photographe, et de Christophe Lemaire, architecte, les deux fondateurs de cette PME de menuiserie sise à Paris. « Nous utilisons les bois de forêts gérées, nos meubles sont réalisés intégralement en France, avec une main-d’œuvre locale », insistent-ils.

L’histoire a commencé lorsqu’un petit théâtre privé leur a commandé de nouveaux fauteuils. Faisant le choix d’une production manufacturée, Arnaud et Christophe ont regroupé plusieurs corps de métiers différents dans le même atelier. Forts de cette expérience, ils ont adopté ce principe de fabrication pour lancer La Manufacture nouvelle en 2009.

Pureté des formes

Arnaud et Christophe s’impliquent dans toute la chaîne de fabrication, depuis l’étude du projet et le choix de la matière première jusqu’à la livraison du meuble. Leurs produits sont destinés aux particuliers et ils les diffusent sans intermédiaires, ce qui permet de suivre chaque projet de façon individuelle.

Les ateliers de menuiserie, de ferronnerie et de modelage sont réunis dans une même fabrique, près d’Angoulême, en Charente. Sur place, les menuisiers réalisent l’ébénisterie, qui comprend les moulures, les assemblages de portes de bibliothèques, la structure des verrières, l’assemblage des pilastres. Ils polissent le chêne et appliquent une cire incolore au pinceau, légèrement tiédie pour faciliter sa pénétration en profondeur. Enfin, ils lustrent les meubles à la mèche de coton.

Quand on les interroge sur leurs sources d’inspiration, les designers refusent de se laisser enfermer dans un style. Ils préfèrent exhiber leurs créations, qui sont visibles dans leur showroom de la rue Lamarck, dans le 18e arrondissement de Paris. Les meubles obéissent à une exigence commune : la simplicité des lignes et des matières et la pureté des formes.

Laisser entrer la lumière

La Manufacture ne produit pas seulement des meubles, elle s’est aussi spécialisée dans la verrière d’intérieur. Avant de se répandre dans les intérieurs contemporains, les verrières étaient appréciées des concepteurs d’usines pour séparer les bureaux des ateliers.

Elles connaissent aujourd’hui un retour en grâce chez les particuliers, car elles sont très pratiques pour créer de nouvelles pièces d’angles et résoudre des problématiques d’intérieur : faire entrer la lumière, prolonger une perspective, créer une chambre supplémentaire, isoler la cuisine du salon, diversifier les fonctions d’une pièce sans altérer son intégrité.

Les verrières existent en bois ou en acier : « Grâce à la densité du chêne, nous obtenons des sections plus fines que le métal. Nous avons conçu plusieurs profils pour que les verrières s’intègrent à leur environnement : art déco, haussmannien, années 60 et 70, etc. »

 

La manufacture nouvelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *