Partenaire fondateur

Laurent Burget – Mountain Riders

Laurent Burget dirige Mountain Riders pour promouvoir un tourisme soutenable en montagne. Via son label « Flocon vert », il guide les pratiquants dans leur choix d’une destination montagnarde durable.

Laurent Burget dirige Mountain Riders pour promouvoir un tourisme soutenable en montagne.
Via son label « Flocon vert », il guide les pratiquants dans leur choix d’une destination montagnarde durable.

La montagne est en danger. Comment est née chez vous cette prise de conscience ?

Cette prise de conscience a émergé lors d’un ramassage de déchets.
C’était à Tignes en 2005 et nous avions collectés près d’une tonne de déchets avec une cinquantaine de bénévoles.
J’ai été frappé par la quantité et la diversité des déchets collectés. Ce fait très concret a fait écho à mes études et connaissances sur les pollutions atmosphériques et je me suis dit qu’il fallait poursuivre et développer ce type d’actions.


Quels sont les défis que Mountain Riders souhaite relever ?

L’objet de notre association est l’éducation au développement durable.
Notre action phare st l’organisation de la campagne de ramassage des déchets à la fonte des neiges, les « Mountain days ». Notre principal défi est de faire en sorte qu’un jour ces ramassages deviennent superflus. C’est via l’éducation des scolaires, des vacanciers, des acteurs locaux, des professionnels et des élus que nous atteindrons cet objectif.

Mountain Riders travaille donc à l’éducation de ces différentes cibles, par des interventions scolaires, des stands de sensibilisation sur événements, des conférences ou des formations. Les outils développés se veulent ludiques et scientifiquement poussés grâces à nos partenariats avec l’ADEME ou la Fondation Nicolas Hulot.

Quels sont les critères d’attribution de votre label « le Flocon Vert » ?

Il y en a 42 dont 31 sont essentiels, les 11 autres sont des bonus.
Ces critères sont le fruit de six mois de concertation entre plus de 70 structures expertes du tourisme et du développement durable en montagne et les stations.

Les critères sont répartis en 8 thématiques : Gouvernance, Transport, Énergie, Aménagement, Déchets, Eau, Social, Territoire. Les critères ont trait aussi bien à la question de la mobilité douce, que du développement des énergies renouvelables, de l’aménagement du territoire, du tri sélectif, de l’assainissement, du soutien à l’agriculture locale ou des actions de sensibilisation et d’éducation locales.

Qui peut être labellisé ? Services, commerces, particuliers hébergeurs?

Le label Flocon Vert s’adresse aux destinations touristiques de montagne, c’est la politique des acteurs clés de la destination qui est labellisée.
La mairie ou l’intercommunalité, le domaine skiable et l’office de tourisme sont évalués et audités pour connaitre leur conformité aux critères.

Aujourd’hui, c’est essentiellement la politique de la station qui est passée au crible du développement durable. L’objectif est de soutenir les élus et acteurs locaux de la transition, via une labellisation indépendante, permettant par la même de valider leur politique engagée et de leur permettre de la poursuivre.

Le 3ème parlement des Entrepreneurs d’avenir se tiendra les 13 et 14 juin 2013. Quel message souhaiteriez-vous y porter ?

Un message de soutien et de partage avec ces hommes et ces femmes qui sont les acteurs de la transition !!

MOUNTAIN RIDERS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *