Partenaire fondateur

Le guide pour redonner du sens à son job

Les métiers de la RSE et du développement durable ont le vent en poupe ! Caroline Renoux, directrice du cabinet Birdeo, vient de publier un guide très pratique pour bien comprendre les enjeux de ces nouvelles carrières.

 

Les métiers qui ont du sens ont aussi de l’avenir ! Mais quels sont ces métiers ? Et où les trouver ?

Avec son nouveau guide très pratique, Comment faire carrière dans les métiers de la RSE et du développement durable, Caroline Renoux, fondatrice du cabinet de recrutement Birdeo, spécialisé dans les métiers de la RSE et du DD, apporte toutes les réponses à ces questions, et dispense une multitude de conseils à tous ceux qui s’interrogent sur leur contenu.

Il faut dire que la question du sens et des valeurs au travail n’a jamais été aussi essentielle pour les salariés. Dans la préface du livre, Elisabeth Laville, qui a fondé le cabinet Utopies il y a plus de 20 ans, ne manque pas de rappeler que le bonheur au travail ne réside pas seulement dans les extras proposés par l’entreprise, mais bien dans l’accomplissement d’un « beau travail » : « Ce n’est plus tant l’entreprise qui choisit l’individu que l’inverse, comme un consommateur recherche une marque-employeur dont il peut partager les valeurs et les engagements. »

Après avoir été longtemps l’apanage de quelques entreprises pionnières, les questions DD et RSE gagnent donc peu à peu l’ensemble des entreprises. Et les patrons sont de plus en plus nombreux à se mobiliser et à les intégrer à leur stratégie.

Une grande diversité de métiers

Par conséquent, les métiers du DD et de la RSE connaissent une belle progression – même si le rythme est moindre que celui du secteur numérique. Et comme le souligne Caroline Renoux, les opportunités de carrières se caractérisent par leur grande diversité.

Avant tout chose, elle recommande à tous ceux qui veulent s’engager dans cette voie de réexaminer leurs profils pour mieux les valoriser : « Ces profils sont souvent au cœur de la transformation des entreprises, ils ont développé des compétences spécifiques, comme la vision prospective (en identifiant des signaux faibles), le dialogue avec l’ensemble des parties prenantes, la gestion du court, du moyen et du long terme, et enfin la capacité à comprendre et à penser la complexité. »

Le livre a identifié les secteurs qui recrutent le plus aujourd’hui : la finance (fonds d’investissement qui veulent se désengager de l’économie carbonée, asset managers qui aident à placer son argent) ; les énergies renouvelables ; les entreprises certifiées B Corp, une communauté de pionniers qui souhaitent renforcer l’exigence du principe d’« entreprise citoyenne ».

Mais ce ne sont pas les seuls : tous les secteurs seront amenés à l’avenir à proposer des postes, dans les PME aussi bien que dans les entreprises.

Une solide formation pour bien commencer

Une brillante carrière dans la RSE et le DD commence par une formation solide, que ce soit en formation initiale pour les étudiants ou en formation continue pour celles et ceux qui souhaitent se reconvertir.

Caroline Renoux a donc recensé de nombreuses formations et MOOC (cours en ligne) pour se mettre à jour. En gardant à l’esprit que dans un secteur en perpétuelle évolution, les professionnels doivent se former quasiment tous les jours.

Reste que le poste de ses rêves ne se trouve pas en quelques jours : « Il faut compter jusqu’à deux ans pour réussir sa reconversion, en cumulant temps de réflexion, de formation et de networking. » Les jeunes diplômés, eux, s’en sortent avec six à neuf mois.

Et pour bien convaincre ses lecteurs que les métiers de la RSE et du DD peuvent être captivants, Caroline Renoux a ajouté en annexe plusieurs témoignages de parcours inspirants, dont beaucoup de femmes.

Comment faire carrière dans les métiers de la RSE et du développement durable, de Caroline Renoux, VA Editions, 2018, 202 p.

“

Une pensée sur “Le guide pour redonner du sens à son job”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *