Partenaire fondateur

Les entreprises les plus éthiques réussissent mieux

Trois grandes entreprises françaises figurent dans le classement des entreprises les plus éthiques du monde, établi chaque année par l’institut américain Ethisphere.

 

 

Connaissez-vous les entreprises les plus éthiques du monde ?

Mi-février dernier, l’institut américain Ethisphere® a publié son douzième palmarès des entreprises qui réussissent le mieux à conjuguer éthique des affaires et performances économiques. Ces 135 entreprises proviennent de 23 pays et couvrent 57 secteurs industriels.

Depuis 2007, cet institut spécialisé dans la définition et la promotion des meilleures pratiques en matière d’éthique des affaires met en avant les entreprises qui jouent un rôle positif dans le milieu des affaires.

En 2017, Ethisphere a noté de profonds changements dans les discours des entreprises du monde entier. Le leadership basé sur les valeurs est passé au premier plan de la stratégie, et les entreprises ont réfléchi à leur rôle et à leur mission en termes plus larges. La diversité et l’inclusion, les investissements et les engagements à long terme, l’utilisation constructive de la voix des entreprises deviennent des préoccupations pour les parties prenantes autant que pour les investisseurs.

« Les entreprises qui intègrent le mieux la transparence et l’authenticité dans leurs pratiques sont assurées de conserver la confiance de leurs collaborateurs, de leurs clients et de leurs investisseurs, soulignait le directeur d’Ethisphere, Timothy Erblich, lors de la remise des prix à New York en février. Et malgré certains effets de manchette dans la presse, les entreprises qui agissent dans le cadre de la loi et opèrent avec décence et fair play partout dans le monde ont plus de chances de réussir dans le long terme. »

Comment Ethisphere sélectionne-t-il les 135 lauréats de cette nouvelle promotion ? Il a développé sa propre méthodologie, Ethics Quotient®. Cette méthode évalue quantitativement et de manière standardisée la performance des entreprises, en fonction de cinq critères pondérés : le programme éthique et sa conformité (35 %) ; la responsabilité sociale et sociétale (20 %) ; la culture éthique (20 %) ; la gouvernance et le leadership (15 %) ; l’innovation et la réputation (10 %). Les résultats sont ensuite communiqués aux entreprises participantes.

Parmi les 135 distinguées par Ethisphere figurent trois françaises : Capgemini, L’Oréal et Schneider Electric.

Capgemini, géant du conseil, des services informatiques et de la transformation numérique, est récompensé pour la sixième année consécutive. Il a adopté un code d’éthique qui s’applique à ses 200 000 collaborateurs, dans les 40 pays où il est présent.

L’Oréal, leader mondial dans le secteur de la beauté, en est à sa neuvième distinction. Ethisphere récompense les Principes Éthiques fondamentaux de la marque, à savoir l’intégrité, le respect, le courage et la transparence, d’après Emmanuel Lulin, directeur général de l’Éthique chez L’Oréal.

Quant à Schneider Electric, groupe spécialisé dans la gestion de l’énergie et des automatismes, il est distingué pour la huitième année consécutive grâce à ses initiatives pour promouvoir l’éthique et la responsabilisation. Parmi ses efforts les plus récents : des modules de formation pour les collaborateurs les plus exposés au risque de corruption ; un programme de contrôle renforcé de ses fournisseurs en matière de droits de l’homme et de protection de l’environnement ; un programme d’accompagnement des collaborateurs dans le respect de ses Principes de responsabilité.

La liste complète des entreprises les plus éthiques au monde pour 2018 est disponible ICI !

Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *