Partenaire fondateur

Les femmes aussi ont le droit d’être ambitieuses

Être ambitieuse n’est pas un péché, au contraire, explique Frédérique Cintrat dans un tout nouveau livre, Comment l’ambition vient aux filles ? S’appuyant sur une dizaine d’expériences féminines, dont la sienne, elle fournit de nombreux conseils pour que l’ambition serve de moteur aux carrières professionnelles.



Les femmes ont-elles le droit d’être ambitieuses ? Vaste question : d’après un récent sondage CSA Terrafemina, près d’une femme sur deux n’hésite pas à se déclarer ambitieuse, un taux qui monte à 69 % chez les 18-24 ans. Et les autres ? Dans son nouveau livre, Comment l’ambition vient aux filles ? Frédérique Cintrat donne une réponse très personnelle, sans tabou, mais avec intelligence, sens de l’ouverture et pudeur : pour elle, l’ambition est un moteur qui pousse à aller de l’avant, et qu’il faut assumer.

Mais d’abord, qu’est-ce que l’ambition ? L’auteure commence par définir ce concept ambigu à partir de sa propre expérience. Car l’ambition féminine est une question qui la travaille depuis la fin de son adolescence. Alors qu’elle était en classe préparatoire, elle avait exprimé son point de vue dans une émission de télévision consacrée aux polémiques soulevées par l’ambition féminine dans la société, et à laquelle elle avait participé en 1983 en compagnie d’Elisabeth Badinter et Françoise Giroud. Quelques années plus tard, son diplôme de l’EM Normandie en poche, elle a fondé Assurancielles, une structure de conseil et d’accompagnement en développement commercial, marketing et communication, à partir de laquelle elle a mis en place un programme spécifique dédié à l’assurance au féminin.

À l’appui de son analyse, Frédérique Cintrat a recueilli les témoignages d’une dizaine de femmes, de l’étudiante à l’entrepreneuse, qui partagent leur expérience et fournissent leur propre définition : « L’ambition est le contraire de la routine », « C’est se projeter dans l’avenir », « Elle doit se mettre au service d’une grande idée », « L’ambitieux est en permanence insatisfait ».

L’ambition a-t-elle vraiment un sexe ? Aujourd’hui, remarque Frédérique Cintrat, l’ambition ne se distingue plus selon qu’il s’agit de garçons ou de filles : les uns et les autres cherchent à s’épanouir personnellement et professionnellement et trouver un équilibre entre les différentes dimensions de sa vie. Élargissant sa réflexion, elle voit l’ambition comme une forme de réalisation de soi s’accomplissant dans un projet collectif. Le pouvoir personnel ne saurait être une fin en soi, mais il est un moyen d’initier le changement. Elle ne propose pas d’exemples à suivre, mais invite plutôt ses lectrices, et lecteurs, à développer leur propre modèle de femme ambitieuse, en s’inspirant de leur propre parcours.

Tout au long de l’ouvrage, elle dispense avec enthousiasme et bienveillance ses trucs et astuces dans de nombreuses fiches pratiques, sur la meilleure façon de saisir les opportunités, de lever les inhibitions, de s’affirmer, de se constituer un réseau et de le faire fonctionner, etc.

Ce livre est a priori destiné aux femmes, mais les hommes tireront le plus grand profit à le parcourir aussi : ils y trouveront matière à explorer la façon dont ils conçoivent leur propre ambition, et comment accueillir celle des femmes de leur entourage professionnel.

Comment l’ambition vient aux filles ? Frédérique Cintrat, Eyrolles, 2014.

Dominique Pialot et Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *