Partenaire fondateur

Les solutions de Sensation! pour des événements plus écolos

Que faut-il pour rendre un événement plus écologique ? De la créativité et du bon sens. Ça tombe bien : Dan-Antoine Blanc-Shapira, fondateur de l’agence Sensation ! et apôtre de l’événementiel éco-responsable, en a à revendre. Décryptage.

 

Moquettes à usage unique, visiteurs du bout du monde et buffets industriels ? Les grands événements qui ponctuent la vie des affaires ont tôt fait d’afficher des bilans écologiques désastreux.

Mais ce n’est pas une fatalité : depuis quelques années, les organisateurs ont pris le problème à bras le corps, et ils débordent d’idées pour diminuer l’impact environnemental de leurs activités.

Dan-Antoine Blanc-Shapira, par exemple, a fait de l’événementiel responsable son cheval de bataille, avec l’équipe de Sensation !, l’agence qu’il a fondée. Mais comme il le remarque : « Rien ne sert de poursuivre une démarche éco-responsable tout seul dans son coin. Pour avoir un impact réel, il faut agir au niveau de toute la profession. »

Sensation ! a donc contribué activement au lancement du collectif Éco-événement, qui implique toute la filière de l’événementiel : palais des congrès, traiteurs, fabricants et loueurs de stands, agences, prestataires audiovisuels, loueurs de matériel… Avec le soutien des associations professionnelles et quelques grandes ONG environnementales (Fondation Nicolas Hulot, Moutain Riders, etc.).

Label et auto-diagnostic

Depuis sa création en 2006, le collectif met gratuitement à la disposition des professionnels un ensemble d’outils pédagogiques. Parmi ceux-ci, ADERE, un outil d’auto-diagnostic environnemental destiné aux responsables d’événements, imaginé avec l’Ademe, propose des exemples d’événements « verts » en répondant à quelques questions de base : comment limiter les consommations (eau, énergie, papier) et les émissions de gaz à effet de serre, à niveau de qualité égale ; intégrer l’ensemble du cycle de vie de l’événement ; éviter les transferts de pollution…

Un label, Prestadd, apporte une reconnaissance aux professionnels les plus engagés. Rajeuni au printemps dernier, il fournit un référentiel de bonnes pratiques dans trois domaines : environnemental (économie d’énergie, tri des déchets…), social (prévention des risques, formation des salariés) et économique (achats responsables, pérennisation de l’activité…). 34 structures l’ont décroché à ce jour, dont Sensation !

Attention, prévient Dan-Antoine Blanc-Shapira : un événement éco-responsable, ça ne consiste pas seulement à poser un peu de gazon, à garnir les buffets de carottes bio ou à disposer trois poubelles de tri. « C’est une démarche de fond. Il faut passer au tamis l’ensemble des prestataires et des postes de l’événement, il n’y a jamais de solution miracle. »

Une question de créativité et de bon sens

Parfois, il suffit de peu de choses : revoir l’organisation ou réduire la consommation d’eau, d’énergie ou de consommables améliorent à peu de frais à la fois les bilans financier et environnemental d’un événement.

Mais le poste le plus polluant est de loin le transport du matériel et des visiteurs. Pour certains événements internationaux, il peut être la cause de plus de 90 % des impacts. « 300 000 personnes en mouvement, ça génère beaucoup de gaz à effet de serre. Les marges d’amélioration sont donc gigantesques. Nous encourageons les sites faciles d’accès en train, en transports publics ou en covoiturage. »

Reste que dans l’événementiel comme ailleurs, l’engagement éco-responsable est souvent une question de créativité et de bon sens, explique Dan-Antoine Blanc-Shapira. « Être curieux, savoir détecter les signaux faibles et les transcrire, nous réinventer, ça fait partie de notre ADN. Nous travaillons en mode prototype permanent et chacun de nos projets comporte au moins 30 % de nouveautés. »

Parmi les réalisations à venir de Sensation ! : le trentième anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, pour l’UNICEF. Une cinquantaine de monuments seront illuminés dans toute la France, et il se clôturera au Panthéon avec une cérémonie dédiée aux enfants.

 

Toutes les infos sur Sensation! www.sensation.fr
Le label Prestadd est décrit ici
Et la démarche du collectif Éco-événement

 

Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Je m'inscris à la newsletter