Partenaire fondateur

L’innovation ouverte au service du climat

Face à l’ampleur des enjeux climatiques, les entreprises collaborent de plus en plus entre elles, avec des start-up, leurs clients, leurs fournisseurs, leurs salariés, pour élaborer des solutions.

Depuis quelques années, les entreprises actives sur les secteurs liés au changement climatique (énergies renouvelables, éco-mobilité, habitat vert, etc.) ont commencé à s’intéresser de près aux start-up des cleantech, là où se niche l’innovation.

Cet intérêt s’est d’abord manifesté par des prises de participation, effectuées en direct ou via des fonds corporate. Des fonds thématiques, gérés par plusieurs entreprises, ont vu le jour dans cette optique à l’instar d’Ecomobilité Ventures, créé par SNCF, Orange et Total, rejoints dans un deuxième temps par Air Liquide et Michelin.

Mais les entreprises sont aussi de plus en plus nombreuses à créer leurs propres fonds, comme Suez Environnement (Blue Orange), Air Liquide (ALIAD) ou plus récemment GDF Suez. Air Liquide a par ailleurs ouvert un laboratoire baptisé iLab, conçu pour développer de nouvelles offres, produits et technologies et GDF Suez un incubateur pour accueillir des start-up spécialistes de l’efficacité énergétique en ville.

Terrain d’expérimentation et retour d’expérience

Dans d’autres types de collaborations, à ce jour moins répandues, de grandes entreprises permettent à des start-up de mettre leurs solutions à l’épreuve et leur procurent ainsi un précieux retour d’expérience. C’est ce qu’a fait Bouygues avec DualSun, dont il a utilisé les panneaux solaires hybrides pour la rénovation de son siège social Challenger. C’est aussi ce que fait en ce moment-même Eiffage, en donnant à la start-up Polypop l’occasion de valider sa solution de dépollution des sols grâce à des champignons, sur son chantier de Marseille.

Mais ces grands groupes commencent aussi à collaborer entre eux. Au sein d’Ideas Laboratory, depuis plus de 10 ans, de grands groupes industriels (dont, aujourd’hui, le CEA, Bouygues Construction, Leroy Merlin, Renault, GDF Suez), des centres de recherche, des universités, des PME, des collectivités territoriales et des écoles, imaginent l’avenir ensemble, et au contact de philosophes, artistes, sociologues, etc.

Leur credo : scénariser le futur à partir des usages et des besoins de demain, notamment en matière d’habitat durable ou d’éco-mobilité, etc.

Fournisseurs, clients et salariés réunis pour innover

De façon générale, fournisseurs et clients réfléchissent de plus en plus ensemble à des solutions permettant de créer (et de se partager) plus de valeur. Ainsi, dans les services à l’environnement, Suez Environnement ou Veolia se décloisonnent pour imaginer des systèmes mixant plusieurs de leurs métiers. Dans l’agro-alimentaire, la production d’énergie à partir de déchets (marc de café, jus de choucroute, etc), permet parfois à un site industriel d’atteindre l’autonomie énergétique, et en tout état de cause, de réduire fortement ses émissions de CO2.

Mais cette co-création avec le client dépasse le secteur du B2B. A l’image de Décathlon avec les appels à projets pour sa gamme Oxylane, les marques sont toujours plus nombreuses à mettre les consommateurs à contribution. Une start-up française, Braineet, propose même un outil pour leur permettre de lancer des campagnes en ligne, notamment utilisé par Orange sur le thème de la « ville durable » !

Enfin, en interne, les salariés ne sont pas en reste : comme au Technocentre de Renault à Guyancourt, les « FabLabs », ces ateliers de fabrication équipés d’imprimantes 3D fraiseuses et autres découpes laser, donnent une nouvelle jeunesse à la boîte à idées ; les salariés s’y retrouvent pour des séances de créativité ou parfois même pour y fabriquer des prototypes de leurs inventions.

Qu’elle soit fondée sur des nouvelles technologies ou sur de simples collaborations tous azimuts, une chose est certaine : l’innovation n’est plus du seul ressort des traditionnelles équipes de R&D.

Dominique Pialot et Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *