Partenaire fondateur

Liseron Beytout – LVB²

Liseron Beytout a fondé avec son associée Virginie Bréham l’Agence-École LVB2, laboratoire appliqué dans lequel les LVbiens travaillent sur la communication à 360° (identité visuelle, print et web, événementiel, publicité, édition, disciplines culturelles, etc).


Liseron Beytout a fondé avec son associée Virginie Bréham l’Agence-École LVB2, laboratoire appliqué dans lequel les LVbiens travaillent sur la communication à 360° (identité visuelle, print et web, événementiel, publicité, édition, disciplines culturelles, etc).

LVB² est la première agence-école en communication visuelle. Qu’est ce qu’une agence-école ?

L’Agence-École LVB² a pour originalité de faire venir l’entreprise dans l’école.
Les commandes constituent la base concrète de l’enseignement et des travaux pratiques des élèves. L’entreprise devient un client-partenaire, voire un client-formateur.

Quelle est la genèse de LVB2 ?

LVB², c’est l’agence dans l’école et l’école dans l’agence.
Constatant les limites de la formation en alternance dans le domaine de la communication visuelle ainsi que l’inadaptation de l’enseignement de cette discipline à la vie en entreprise, l’Agence-École LVB² a imaginé renverser la proposition selon un principe totalement inédit : faire venir l’entreprise dans l’école.

Imaginer ensemble stimule la créativité : l’entreprise, tout comme les élèves, aura tout à gagner en communiquant autrement, tout en jouant un rôle social.
De ces projets nés de l’imaginaire de jeunes confrontant leurs idées sous l’encadrement de deux professionnelles en liaison avec le client-partenaire ne peut naître que des créations plus créatives et variées.

Il s’agit ici d’une relation reposant sur l’échange et le partage : imagination et créativité contre expérience, savoir-faire et maturité.

Quelle est votre approche de la communication visuelle ?

A LVB², nous souhaitons mettre nos communications et nos créations au service de sociétés conscientes de l’évolution d’un monde où l’individualisme n’a plus sa place, où l’avenir des jeunes est l’enjeu majeur et dans lequel les échanges intergénérationnels prennent une importance capitale.
L’Agence-École LVB² répond avec justesse et efficacité aux commandes en établissant avec les clients une relation fondée sur des valeurs communes de sincérité, de transparence et de confiance.

Qui sont vos clients ? Pouvez-vous nous parler d’un ou deux projets réalisés par vos étudiants ?

Nos clients ont pour point commun le besoin de communiquer au travers du web ou du print. Ils partagent notre souci de s’impliquer pleinement dans une démarche d’échange privilégiant la dimension sociale et pédagogique.

Nos clients-partenaires sont mis en relation directe avec les élèves et les responsables de l’encadrement. Ainsi, les élèves bénéficient de l’approche professionnelle réelle des clients-formateurs, et ceux-ci profitent d’un vivier de créatifs.

La première réalisation des LVBiens a été la création graphique et le lancement d’un magazine numéro zéro.
Ils viennent de créer le logo du prix de l’Association AIP2 (communication publique), et sont chargés du graphisme et du packaging d’un jeu de cartes (sortie prévue cet été).

A la rentrée prochaine, LVB2 concevra la communication visuelle du centre des musiques de Didier Lockwood (CMDL) à Dammarie-Les-Lys.

Enfin, l’Agence-École LVB² est soutenue par l’ADAGP, société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques.

Témoignage d’un client-partenaire :

“Lors de la création de Maï Maï, «le magazine qui aime les rondeurs», nous avons confié à LVB² la communication visuelle de l’entreprise, la conception du magazine papier, le graphisme du site internet et le post traitement des photographies.
L’équipe LVB² offre le professionnalisme et l’expérience de DA et graphistes confirmés, ainsi que l’énergie, la spontanéité et la fraîcheur des étudiants.
L’agence-Ecole LVB² est à notre écoute et propose des solutions adaptées. Pour notre part, nous nous impliquons pleinement lors de fréquentes rencontres avec l’équipe, et sommes véritablement partie prenante de l’élaboration du projet”.
Maïté Balart

Vous dites également être une Agence-Ecole responsable. Quels sont vos engagements dans ce sens ?

Par son positionnement et grâce à ses partenaires, l’Agence-École développe ses actions sur l’éco-communication, le caractère responsable des messages communiqués et le fonctionnement de l’Agence-École ; elle favorise une prise de conscience sur les nouveaux réflexes, plus respectueux du principe RSE.
Nous communiquons autour de l’éco-communication en nous associant à des partenaires et des entreprises engagés.
Les élèves reçoivent des cours spécifiques qui leur permettent de mesurer l’impact environnemental et sociétal de leurs activités, et de connaître les solutions permettant d’en limiter l’ampleur.

En tant que membre du réseau Entrepreneurs d’avenir, quelles sont vos attentes et comment comptez-vous vous y investir ?

Pour le moment, l’Agence-Ecole LVB² (association loi 1901 et établissement d’enseignement supérieur privé) bénéficie du soutien d’Entrepreneurs d’avenir, et c’est déjà beaucoup.

Entrepreneurs d’avenir « met en lumière des pionniers d’une économie plus humaine » C’est exactement cela qui nous intéresse : l’humain.
Lutter contre l’individualisme, s’enrichir en échangeant, mieux connaître l’autre tout en se faisant connaître ou reconnaître, casser la solitude, s’encourager les uns les autres, trouver de nouvelles voies reposant sur les valeurs humaines et le souci de l’écologie, partager nos énergies.

Et pourquoi pas trouver des transversalités ? Nous écouterions volontiers des conseils , accueillerions des intervenants et pourquoi pas du troc ?

Et puis EA (Entrepreneurs d’avenir) et AE (Agence-Ecole) c’est un anagramme !

Si on vous demande « dessinez-nous l’entreprise de demain », qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ?

L’entreprise de demain est pour nous une entreprise soucieuse de son environnement. C’est peut-être l’entreprise d’hier, ou du moins celle, par exemple, du monde de l’artisanat, qui avait le souci de transmettre son savoir et son expertise. Elle se réjouirait de voir l’élève dépasser le maître et se montrer, pour ce qui nous concerne, plus inventif dans le domaine de la communication tout en s’intégrant dans le monde professionnel.

A travers la création de L’agence-Ecole LVB² en communication visuelle, nous souhaitons défendre les causes et favoriser les prises de conscience plutôt que de défendre les intérêts du métier ; permettre un partage des savoir-être et des savoir-faire afin de valoriser le potentiel de nos élèves, qui sont les professionnels de demain.

LVB²

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *