Partenaire fondateur

Nicolas d’Audiffret – A little market

Nicolas d’Audiffret a créé, en 2007, avec deux amis, Nicolas Cohen et Loic Duvernay une plateforme commerciale et communautaire : "A little market". Ce site propose aux internautes de découvrir des créateurs et d’acheter des créations uniques et originales, et aux créateurs de faire découvrir leur travail et de vendre leur production.


Nicolas d’Audiffret a créé, en 2007, avec deux amis, Nicolas Cohen et Loic Duvernay une plateforme commerciale et communautaire : “A little market“. Ce site propose aux internautes de découvrir des créateurs et d’acheter des créations uniques et originales, et aux créateurs de faire découvrir leur travail et de vendre leur production.
Chaque créateur dispose à la fois d’une boutique pour vendre et d’un blog pour se présenter, partager ses passions : le site réunit aujourd’hui plus de 15 000 entrepreneurs.

D’où est née cette idée de créer 2 places de marché communautaires ?

Ce qui nous a réuni tous les trois au départ était l’envie de créer notre entreprise. Au fil des contacts et des recherches, et notamment à travers une belle rencontre avec un artisan, nous avons constaté qu’il y avait un réel besoin chez les petits créateurs de trouver un espace pour vendre leur production. C’est ce que propose A little market, un marché à l’échelle Internet ! Ce site, nous l’avons construit en écoutant les demandes et les besoins de nos 15 000 entrepreneurs. Aujourd’hui, A little market propose à la vente plus de 350 000 créations uniques.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Nous venons de lancer, il y a 6 mois, un autre site : A little mercerie. De nombreux créateurs nous avaient fait part de leurs difficultés à se fournir en « matières premières » : nombre de créateurs habitent dans des villages éloignés des grands centres et d’autre part on constate aussi la disparition des magasins type mercerie. Au bout de 6 mois, nous proposons plus de 50 000 articles.
Mais au-delà des deux sites, notre projet est désormais de faire connaître ces créateurs/entrepreneurs, qui ne sont pas assez écoutés car mal connus et dispersés sur le territoire. Notre souhait est de les fédérer car à 15 000, la puissance d’action est plus forte !

Vous êtes membres du réseau Entrepreneurs d’avenir, quelles sont vos attentes et comment souhaitez-vous vous y investir ?

Nous sommes membre d’Entrepreneurs d’avenir depuis 3 mois. Nous avons rejoint ce réseau, car nous partageons la même approche du monde de l’entreprise et la même philosophie. Nous sommes convaincus que les petites unités de production peuvent être plus efficaces et écologiquement responsables que les grandes usines. Notre objectif est d’aider ces créateurs et artisans à développer leur activité au niveau local et à maintenir ainsi des activités productives et durables au cœur des régions, et sommes prêts à nous investir pour réfléchir sur ces deux thématiques : petite entreprise et redynamisation du tissu local.

Avez-vous des propositions à faire aux candidats à l’élection présidentielle ?

Un thème qui nous est cher est celui de la redynamisation des régions par ces personnes, souvent isolées, mais qui créent des emplois productifs et oeuvrent pour une durabilité de l’emploi. Nous entendons beaucoup parler des entreprises du CAC 40, des délocalisations et aussi de tout ce qui va mal. Invitons nos hommes politiques à venir découvrir cette richesse qui existe au cœur même des régions. On oublie trop ces milliers d’entrepreneurs qui se battent pour développer leur activité, pour reprendre des boutiques, pour créer des formations,… et il y a beaucoup à faire pour les aider à développer leur activité.

http://www.alittlemarket.com/

http://www.alittlemercerie.com/

Propos recueillis par Virginie Langlois, experte du réseau Entrepreneurs d’avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *