Partenaire fondateur

« Nous créons la confiance entre entrepreneurs français et italiens »

Le 15 novembre prochain, le Forum France Italie de l’Entreprise Familiale se tiendra à Rome au Palais Farnese. Tout ce que vous devez savoir sur cette troisième édition, par son organisateur, Fabrizio Maria Romano, président d’IREFI.

 

Entrepreneurs d’avenir – Vous êtes président d’IREFI, qui organise le Forum France-Italie de l’Entreprise Familiale au Palais Farnèse, à Rome, le 15 novembre prochain. En quoi consiste ce forum ?

Fabrizio Maria Romano – C’est un rendez-vous économique annuel important entre nos deux pays, avec un impact concret sur nos relations. Il s’agit de créer un environnement de confiance entre partenaires français et italiens pour approfondir et dynamiser les relations d’affaires entre nos deux pays.

Quels seront les moments forts de cette troisième édition ?

Le Forum en lui-même est un moment fort pour d’IREFI, car c’est l’occasion pour la « Community » franco-italienne IREFI, issue des derniers forums, de se retrouver. Mais je vous donnerai deux exemples. Les rencontres en one-to-one, tout d’abord, en amont du Forum, permettent à des entrepreneurs français et italiens de cinq secteurs de se rencontrer directement et d’échanger. Ces secteurs sont : l’environnement, l’agro-alimentaire, la santé, l’industrie, la mode et le luxe. Ensuite les tables rondes réunissent cette année pour la première fois, sept associations d’entrepreneurs, françaises et italiennes, représentant près de 400 000 entreprises, ainsi que des dirigeants d’entreprises et des personnalités politiques et institutionnelles.

Quels sont les atouts des entreprises familiales en 2019 en Europe ?

Elles sont le cœur de notre économie. Les enjeux et les problématiques qu’elles rencontrent prennent une ampleur d’autant plus importante lorsqu’il s’agit de deux puissances économiques européennes et mondiales : la France et l’Italie. On parle aujourd’hui beaucoup de la croissance des PME et des ETI, et de leur internationalisation. Les entreprises familiales, qu’elles soient françaises, italiennes ou d’un autre pays, présentent un atout : leurs valeurs forment un langage commun. Au-delà des différences culturelles, elles ont le même ADN. Et, dans le cas des entreprises françaises et italiennes, elles font partie du même grand marché européen et s’insèrent dans une relation franco-italienne historique et dynamique. Les liens et les échanges entre nos deux pays sont profonds et denses.

Quel est leur poids économique ?

Les entreprises familiales représentent près de 85 % des entreprises en Europe, avec une proportion comparable entre la France et l’Italie, 70 % du PIB européen et plus de 60 % des emplois.

Que propose IREFI pour aider les entreprises françaises qui souhaitent investir en Italie ? Quels conseils leur donneriez-vous ?

IREFI crée des opportunités de rencontres et d’échanges pour les entreprises, les acteurs institutionnels et politiques. Le plus gros enjeu est celui de l’interculturel. De nombreux partenariats ou fusions-acquisitions échouent en raison de la méconnaissance de la culture « pays » et de la culture « entreprise » des partenaires. Nous distinguons trois piliers pour réussir son business en Italie, à partir desquels IREFI accompagne les entrepreneurs : comprendre les codes interculturels afin d’éviter les paradoxes de la proximité ; identifier les bons partenaires ; être accompagné par des professionnels de confiance. IREFI est devenu un interlocuteur et un intermédiaire privilégié pour l’ensemble des acteurs de la relation économique franco-italienne. Tout au long de l’année, nous rencontrons de nombreux entrepreneurs et entreprises.

Selon vous, quels sont les secteurs d’activité les plus attractifs aujourd’hui en Italie ?

Il faut savoir qu’en 2018, les échanges commerciaux représentaient 85 milliards d’euros, soit plus de 230 millions d’euros par jour. Par ailleurs, la France est le premier investisseur en Italie et l’Italie le troisième investisseur en France. Parmi les secteurs les plus dynamiques, les cinq que j’ai mentionnés pour les rencontres one-to-one du Forum sont particulièrement attractifs. De nombreux entrepreneurs français et italiens de ces secteurs sont intéressés par des alliances ou des rapprochements bilatéraux, ou bien par des investissements dans le pays voisin.

Nous serons ravis d’accueillir les Entrepreneurs d’avenir au troisième Forum France-Italie de l’Entreprise Familiale, et peut-être de les accompagner dans leur développement en Italie dès l’année prochaine.

 

Pour tout renseignement sur les Forums, contactez : secretariat@irefi.eu

 

Propos recueillis par Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Je m'inscris à la newsletter