Partenaire fondateur

Omni Design invente un bureau modulable, aussi flexible que le travail

Dans les nouveaux espaces de travail, la flexibilité s’est imposée mais le mobilier n’a pas suivi. La startup Omni Design corrige le tir avec ses bureaux modulables… et confortables.

 

« Aujourd’hui, la tendance dans les espaces de travail, avec les open spaces, les coworking et les tiers-lieux, c’est la flexibilité maximale. Or cette tendance ne s’est jamais traduite dans le mobilier, qui n’a pas tellement bougé, s’étonne Baptiste Alargent, cofondateur de la startup Omni Design. Une table, ça reste quatre pieds et un plateau ! Il y a bien quelques innovations avec les tables électriques, mais c’est tout. »

Pour résoudre ce paradoxe, Omni Design commercialise une table modulable qui se décline en plusieurs positions (assis, debout, table basse, paperboard ou incliné). À partir de ces cinq positions principales, on peut en obtenir plusieurs dizaines d’autres.

À l’origine d’Omni Design, Tristan Alargent avait imaginé un premier bureau entièrement modulable, dans le cadre de son projet de fin d’études en design durable, à la Sustainable Design School de Nice, en collaboration avec Jérémy Payen (parti ensuite pour d’autres aventures). Son but consistait à répondre au manque de place des étudiants, tout en préservant les principales fonctionnalités d’un bureau.

À la fin de ses études, en 2016, il a été rejoint par Baptiste Alargent et Anthony Payet. « Pendant un an, nous avons affiné le projet en le testant auprès d’utilisateurs d’espaces de coworking dans le sud de la France, explique Baptiste. Quand le projet a été stabilisé, à la fin de l’année 2017, nous avons lancé la startup Omni Design. »

Depuis, Omni Design a développé plusieurs produits dont la Nomad Creative Box, une grande boîte montée sur huit roulettes, qu’on peut déplacer à son gré et qui contient quatre tables modulables, quatre tabourets et deux tableaux Velleda mobiles : « Chacun peut se balader avec son espace créatif. »

Low tech et éco-responsable

Pas question de contribuer à la déforestation massive. Low tech et éco-responsables, les tables d’Omni Design utilisent le moins de matière possible pour une modularité maximale. « Nous avons fait le choix d’une production et d’une conception locales raisonnées. Le bois de bouleau provient exclusivement de forêts certifiées FSC. Les pièces sont protégées avec du Rubio Monocoat, une huile protectrice composée d’ingrédients naturels, beaucoup moins nocive que les vernis habituels à base de polyuréthane. »

Enfin, la startup revendique une fabrication française à 100 %. Les tables sont produites, assemblées et traitées en France, même si à moyen terme, les pièces en contreplaqué pourraient être usinées au Portugal ou en Europe de l’Est pour des raisons de coût.

Omni Design veut aussi résister aux sirènes de la grande distribution. « Nous sommes attachés au côté exclusif de nos produits, concède Baptiste. Notre mobilier est beau, il n’est pas destiné à sortir d’usine par milliers d’exemplaires. »

À terme, Omni Design veut s’imposer comme le référent du mobilier modulable sur trois marchés : les nouveaux espaces de travail, l’éducation et l’accessibilité, un marché que les jeunes fondateurs ont commencé à explorer. « Les tables modulables changent de position en fonction des besoins des utilisateurs, elles sont très adaptées aux personnes en fauteuil roulant. »

En attendant, cinq mois après son lancement, le démarrage est plus qu’encourageant. Omni Design a déjà conquis Châteauform’, leader mondial du séminaire d’entreprise, et EDF. Des partenariats sont lancés avec Orange et le rectorat de Paris. Plusieurs projets sont à l’étude, avec des distributeurs (Kollori, Adopte un bureau) et des acteurs du coworking (Anticafé, Bureau à partager).

 

En savoir plus sur Omni Design

 

Une pensée sur “Omni Design invente un bureau modulable, aussi flexible que le travail”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *