Partenaire fondateur

Le papier, source inépuisable d’innovation

Le Parlement du féminin sera aussi un lieu d’innovation, avec des décors en papier réalisés par Procédés Chenel, une pépite de la French Touch spécialisée dans les techniques et matériels de décoration.

Mercredi 13 décembre 2017

Au Parlement du féminin, le 18 décembre prochain, les intervenants seront accueillis dans un décor composé d’un immense fond de scène de 100 m2, suspendu depuis la structure du plafond du théâtre. Les tables et les chaises seront en Honeycomb® (ou « nid d’abeille »), une technique de papier plié capable de supporter des poids importants.

Quant aux salles de réunion, elles seront équipées de cloisons de 2 mètres sur 4,5, réalisées en origami, avec la propriété de se plier et de se déplier très facilement.

Spécificité de ce décor : il sera réalisé en Drop Paper® imprimé, une variété de papier ultra-léger (60 gr/m², soit 6 kg pour une surface de 100 m²).

Le Drop Paper® est une exclusivité mondiale de Procédés Chenel International, une entreprise familiale très innovante, spécialisée dans les techniques et matériels de décoration. Son activité se concentre sur le développement, la production et la distribution de techniques et matériels de décoration.

L’innovation depuis 120 ans

Depuis 120 ans, Procédés Chenel International produit des décors sur mesure pour les expositions et les lieux d’accueil du public, avec un savoir-faire éprouvé que l’entreprise a su renouveler tout au long de ses décennies d’existence.

Pour marquer sa différence avec les autres acteurs de ce secteur concurrentiel, Sophie Chenel, Pdg de l’entreprise depuis 1994 et représentante de la quatrième génération de dirigeants, a choisi de cibler les designers, architectes d’intérieur, scénographes et autres concepteurs d’exposition. « Nous leur proposons des solutions clés en main, qui valorisent leurs événements. »

Une des clés de la longévité de Procédés Chenel International réside dans sa capacité à innover, y compris dans des matériaux aussi ordinaires que le papier et le carton. « Nous avons deux personnes qui consacrent 30 % de leur temps à la recherche et développement, explique Sophie Chenel. Elles développent des solutions en papier, cloisons, plafonds, qui soient les plus légères possible et faciles à poser. »

Récompensé par un trophée INPI

Les lés qui décoreront la scène de l’Opéra comique le 18 décembre, et les paravents « autostables » amovibles, solutions de cloisonnement légères, pare-feu, et déclinables en plusieurs couleurs et plusieurs formes, seront donc en Drop Paper®, qui est un papier non-tissé composite à base de cellulose, de pâte à bois, de polyester et de fibres de verre. Cette innovation a valu à Chenel d’être récompensé en 2016 par un trophée INPI (Institut national de la propriété industrielle).

Aujourd’hui, la société emploie une vingtaine de salariés, parmi lesquels des serruriers, des menuisiers, des jeunes designers. Elle réalise un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros, dont 40 % à l’international, notamment dans les « pays de l’origami », Japon, Corée, Chine et Singapour : « Nous sommes les seuls à faire de l’architecture de papier à ce niveau-là », se félicite Sophie Chenel.

CHENEL

Texte Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *