Partenaire fondateur

Parlement des Entrepreneurs d’avenir : interview Pierre-Emmanuel Grange

Parlement des Entrepreneurs d’avenir : interview Pierre-Emmanuel Grange


Pierre-Emmanuel Grange est le fondateur, en 2009, d’une TPE, microDON. Cette entreprise sociale a pour objet de maximiser la collecte de fonds pour des associations avec des outils de micro dons. Membre aussi du Mouvement des Entrepreneurs sociaux, c’est lors d’une levée de fonds qu’il a entendu parler d’Entrepreneurs d’avenir.

Matière à réflexion/action dans les débats ?

J’ai été marqué par les remarques sur la représentativité des femmes : dans mon propre conseil d’administration, il n’y a que des hommes, un constat qui désormais m’interpelle.


Quel avenir souhaitable pour microDON ?

Maximiser l’impact social du micro don pour récolter des millions d’euros via ce moyen de collecte.

Deux actions prioritaires pour arriver à ce futur souhaitable ?

Finaliser la levée de fonds et recruter les « bonnes personnes ».

Trois adjectifs pour l’entreprise de demain ?

Repenser la gouvernance des entreprises et impliquer les salariés et les parties prenantes. Définir une lucrativité limitée (dividendes et salaires). Organiser des Collèges par parties prenantes.


Grandir en humanité ?

De culture anglo-saxonne, j’ai constaté des différences de modes de fonctionnement d’entreprises entre le modèle français et le modèle anglo-saxon. Pour moi, le modèle français est « flat » très vite, donne moins vite des responsabilités à ses salariés et est beaucoup moins à l‘écoute des plus jeunes. Je m’applique à moi-même cette dernière remarque, bien que je sois de la génération Y, et suis à l’écoute de la voix des plus jeunes.

Grandir sans renier ses valeurs ?

D’abord en s’entourant des bonnes personnes, ensuite en faisant des levées de fonds auprès de fonds solidaires.


Des idées pour le prochain Parlement ?

Réserver des espaces pour permettre aux créateurs et chefs d’entreprise de se faire connaître, et « vendre leurs activités » à travers par exemple des « Speed Networking ».

Propos recueillis par Virginie Langlois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *