Partenaire fondateur

Patricia Gros Micol – Handishare

Patricia Gros Micol a créé Handishare, entreprise riche de la diversité de ses salariés handicapés. Elle propose des prestations RH et administratives.

D’où vous viennent l’idée et l’envie de créer une société proposant la majorité des postes, à des personnes présentant un handicap ?

A 47 ans, ce fut l’heure des bilans. J’ai constaté que plus encore que mes expériences professionnelles, ce sont les aventures humaines qui me passionnaient.
Ayant occupé la quasi-totalité des postes de management d’une entreprise et diplômée d’une école de commerce, je décide de tenter une aventure en solidaire…mais hélas bien souvent aussi en solitaire…

Concernée à titre personnel par des accidents de la vie (notamment un accident entre deux trains dès l’âge de 18 ans) qui me rendent bénéficiaire de la loi Handicap du 11 février 2005, je décide de créer des emplois pour des personnes handicapées restées sur le bord du chemin : trop âgées pour reprendre un travail, trop handicapées pour pouvoir être intégrées dans une entreprise ordinaire. Voilà pourquoi, après 18 mois de parcours du combattant, je crée Handishare fin 2011.

Quelles missions vos collaborateurs « extra-ordinaires » réalisent-ils ?

HANDISHARE est une entreprise adaptée, sous agrément de la DIRECCTE, qui propose des solutions tertiaires innovantes. Nous réalisons des prestations tertiaires « à la carte » présentées sous la forme de solutions complètes à des problématiques administratives et bureautiques.
Ainsi, sur le mode « gestion de projets », HANDISHARE valide les besoins des clients, élabore avec eux des procédures détaillées permettant d’être totalement en phase avec leur cahier des charges, tout en les accompagnant dans leur démarche qualité (type ISO 9001) et RSE (type ISO 26000).

Nous travaillons également sur la montée en compétences de nos salariés qui sont tous en reconversion totale suite à un accident de la vie. Nous privilégions la polyvalence des tâches pour chacun des salariés afin de les former à des techniques et métiers complémentaires et variés….et faire en sorte qu’ils deviennent encore plus extra-ordinaires !

En plus de valoriser la place de la personne handicapée dans la sphère professionnelle, vous proposez à vos clients une démarche RSE.

Quelle spécificité leur apportez-vous ?

Les spécificités apportées sont basées sur deux aspects.

Premièrement, faire travailler les salariés d’une entreprise adaptée est un moyen de montrer aux clients que l’on peut être simultanément handi-capé et handi-capable. Cela permet de faire évoluer certains stéréotypes selon lesquels des personnes handicapées ne pourraient assumer que des missions de type manuel, sollicitant peu les facultés intellectuelles.
C’est effectivement le cas de plus de 95% des entreprises adaptées dont le cœur de métier est basé sur : entretien d’espaces verts, blanchisserie, restauration…mais pas chez HANDISHARE où le cœur du métier est l’administratif.

Deuxièmement, permettre aux salariés de notre entreprise de découvrir les métiers de nos clients In situ, dans leurs locaux.
Ce fut le cas avec ALSTOM qui a invité toute l’équipe à venir dans ses locaux de St Priest pour nous expliquer les différents métiers de l’entreprise. Un repas pris en commun a suivi ces échanges.

Le 3ème Parlement national des Entrepreneurs d’avenir a lieu en 2013 à Paris. Quel sujet souhaiteriez-vous y voir traité ?

Je vous propose de vous pencher sur « comment définir l’Economie Sociale et Solidaire en dehors des définitions habituelles liées à un statut juridique ? » et « comment permettre à des entrepreneurs de l’ESS d’avoir accès à des locaux adaptés à des conditions économiques acceptables ».

HANDISHARE


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *