Partenaire fondateur

Patrick Rolland – Château Larose Trintaudon

Patrick Rolland dirige le Château Larose Trintaudon, cru Bourgeois Supérieur du Haut-Médoc qui mène depuis 1999 une politique de développement durable.


Patrick Rolland dirige le Château Larose Trintaudon, cru Bourgeois
Supérieur du Haut-Médoc qui mène depuis 1999 une politique de
développement durable.

Vous êtes un pionnier du développement durable dans votre secteur et vous avez obtenu depuis 2001 de multiples certifications (ISO 9001, 14001, certification Agriculture Raisonnée, etc). Une telle démarche a-t-elle été difficile à mettre en place ?

Une telle démarche était aussi une véritable révolution culturelle. Lorsque nous nous sommes lancés en 1999 sur les démarches qualité et environnementales, nous étions vraiment des pionniers. Je voudrais saluer ici mes prédécesseurs qui ont été des visionnaires et montré une détermination et un engagement sans faille, afin de conduire un tel changement à la fois culturel et structurel.

Vous dire que cela a été facile serait peu réaliste et comme pour tout projet de cette envergure cela commence par la nécessité d’amener l’ensemble des collaborateurs à faire le deuil de la situation antérieure afin de permettre à la dynamique de progrès de se mettre en place.


Collaborez-vous avec d’autres entreprises de votre secteur pour faciliter la mise en œuvre de votre démarche et inciter les autres à faire de même ?

Oui bien sûr et pas seulement avec les entreprise de notre secteur d’activité. En effet, sur bien des domaines, les problématiques sont comparables et les bonnes pratiques souvent adaptables d’un secteur à l’autre. Echanger est pour nous capital et vecteur de progrès, donc synonyme de performance.


Quels sont les engagements du Château Larose Trintaudon en matière de développement durable au delà du volet environnemental ?

D’une manière générale, au travers de notre démarche nous poursuivons 3 objectifs essentiels :

– Etre un vignoble de référence pour nos clients en répondant à leurs attentes, en premier lieu par la qualité de nos produits et en valorisant notre attitude responsable et raisonnée,
 
– Etre un employeur responsable, soucieux du bien être et du développement professionnel de ses collaborateurs,

– Gérer avec efficacité les ressources allouées pour atteindre nos objectifs tout en veillant à minimiser notre impact sur l’environnement et à maximiser les interactions avec nos parties intéressées.

Cette démarche passe en premier lieu par la valorisation de notre premier capital, le capital humain pour lequel nous avons des objectifs ambitieux en cohérence avec ces engagements.
Des actions concrètes ont depuis longtemps été prises en terme de parcours individuel de formation, de protection, de gestion du handicap, d’égalité hommes-femmes, et nous devons aller encore plus loin par exemple :

– En veillant à réserver une place croissante aux femmes dans les organes de décision de façon à ce que la mixité devienne une réalité et même si cela n’est pas simple dans notre secteur d’activité.

– En participant activement à la formation et l’emploi des jeunes, dans un bassin d’activité souvent propice au travail temporaire et à la sous-traitance, afin d’assurer la pérennité de nos entreprises et de l’activité locale.


Qu’attendez-vous du prochain Parlement des Entrepreneurs d’avenir ?

Tout d’abord pouvoir échanger avec les autres entrepreneurs engagés, comme nous le sommes, partager nos expériences et surtout continuer à apprendre des autres afin de progresser.

CHATEAU LAROSE TRINTAUDON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *