Partenaire fondateur

Philippe de Gibon – Convers

Philippe de Gibon dirige Convers, centre d’appels à taille humaine qui se positionne sur le marché des prestataires généralistes multi-clients.


Philippe de Gibon dirige Convers, centre d’appels à taille humaine qui se positionne sur le marché des prestataires généralistes multi-clients.

En quoi êtes-vous original dans votre secteur ?

A sa création en 1998, les 4 associés de Convers ont mis en œuvre des stratégies de développement osées et très avant-gardistes.
But recherché : se différencier des plateformes d’appels existantes avec notamment la mise en place d’une gestion RH novatrice positionnant les Téléconseillers au centre de l’entreprise.

• 1ère stratégie : casser le turn-over rencontrer dans la profession. Pour cela nous avons fait mûrir nos candidats en embauchant des collaborateurs matures (femmes en retour à l’emploi et seniors).

• 2ème stratégie : proposer à nos salariés un contrat de travail très avant-gardiste et qui le reste 12 à 13 ans plus tard – il s’agit du temps choisi. Chaque semaine le salarié a la possibilité de choisir ses horaires de travail et peut 2 fois par an changer son nombre d’heures contractuel. Ce contrat leur permet une liberté de choix en associant vie de famille et vie professionnelle.

• 3ème stratégie : Convers a osé s’installer dans des locaux magnifiques sur la Promenade des Anglais face la mer alors que les autres centres de contacts se cachent dans des usines désaffectées voire à l’étranger.

Ces choix s’avèrent payant. Depuis 13 ans, Convers conjugue responsabilité sociale avec performance et compétitivité.

Vous êtes signataire de la Charte de la Diversité et détenteur du Label de Responsabilité Sociale, comment les mettez vous en pratique ?

Les engagements cités aussi bien dans la charte ou le label sont mis en pratique depuis la création de Convers. Le centre d’appels a formalisé ces engagements mais les pratiques sociales et sociétales font partie intégrante de notre politique RH initiale. Quelques chiffres pour illustrer ces pratiques : 30% de plus de 50 ans – 60% de femmes (égalité totale en poste et rémunération) – 10% de travailleurs handicapés – 24% de salariés issus de quartiers défavorisés.
Convers ne cherche pas à présenter des quotas, Convers applique la diversité comme outil de performance.

Vous faites partie du réseau Entrepreneurs d’avenir, quelles sont vos attentes et comment souhaitez vous vous y investir ?


Convers
est présent dans de nombreux mandats (OPCALIA, C3PACA (Club des Centres de Contacts en PACA), membre fondateur de l’antenne de l’IMS PACA, membre de la commission diversité du MEDEF national, Entrepreneur d’avenir).
Ce programme chargé ne me permet pas une forte implication dans votre association. Toutefois, je reste à l’écoute et très attentif à vos valeurs et actions.

Avez-vous des propositions en terme de RSE à faire aux candidats à la présidentielle ?

La liste pourrait être très très longue mais je vais citer les propositions les plus importantes à mes yeux :

• Réduction des charges salariales des PME afin de rendre nos entreprises compétitives mais aussi rémunérer mieux nos collaborateurs.

• Remettre la valeur “Travail” au centre du débat économique.
• Instaurer en France le” Small Business Act” qui permettrait au PME de trouver une place dans les grands marchés nationaux.

• Privilégier fiscalement (charges et/ou impôts) les entreprises qui produisent exclusivement en France.

Convers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *