Partenaire fondateur

Pierre-Emmanuel Grange – microDON

Pierre-Emmanuel Grange dirige microDON, une entreprise sociale qui utilise le levier des nouvelles technologies pour développer des outils innovants de collecte de fonds avec ses parties prenantes : associations, entreprises, agences et collectivités.


Pourquoi avoir décidé de créer microDON ?

« Si, cerveza, beso » : « Oui, une bière, un baiser ». Les trois seuls mots d’espagnol que je maîtrise quand je commence une mission pour une grande entreprise internationale il y a cinq ans au Mexique. De bonnes bases diront certains; mais clairement insuffisantes je vous l’assure !
C’est donc avec une certaine appréhension que je fais mes premières courses au supermarché. Face à la caissière, qui me pose une question, pour moi incompréhensible, j’ai donc le choix entre un de ces trois mots… Trouvant « Si » plus approprié que « cerveza » et moins présomptueux que beso, je me lance…
Quelle n’est pas alors ma surprise de constater que mes courses me coûtent plus chères! Le montant de mon panier est arrondi au peso supérieur… et, après avoir mené ma petite enquête, je découvre que les cents vont ….à une œuvre de charité!

J’ai trouvé l’idée géniale et je me suis dit et pourquoi pas en France ? Pourquoi ne pas intégrer dans les transactions du quotidien une opportunité de générosité. Un micro-don à la caisse du supermarché, sur sa facture télécom ou sur son bulletin de salaire, quelques centimes à quelques euros : un don facile et indolore !

Comment fonctionnent les outils de collecte que vous proposez (l’arrondi et la carte microDON) ?

La carte microDON est un flyer papier doté d’un code-barres pour faire un don à la caisse d’un supermarché pour une association locale. C’est un outil que nous mettons en place dans le cadre de partenariats public-privé. Nous proposons aux collectivités d’organiser des opérations à leur image pour soutenir les associations de leur territoire.
Notre dernière opération microdon78 pour le conseil général des Yvelines a permis en novembre dernier de récolter, dans 12 points de vente partenaires, 16 000 Euros pour 7 petites associations.

L’arrondi sur salaire, le premier dispositif de don sur salaire en France; (en grande bretagne, le don sur salaire permet de récolter chaque année 100 millions de livre sterling). Nous visons dans un premier temps les grandes entreprises, plus de 500 salariés. Pour le mettre en place, il suffit d’en parler à sa DRH.

Pourriez-vous nous donner des exemples concrets de projets ayant obtenus du financement grâce à microDON ?

Nous avons déjà fait une trentaine d’opérations carte microDON pour autant de petites associations. En France, la moitié des associations vit avec un budget inférieur à 5000 Euros. Une opération carte permet en moyenne de récolter 1 000 Euros.

Les projets financés ont principalement été des projets de solidarité internationale : construction de puits, réfection d’écoles. Sur notre site, visualisez un aperçu des projets financés en 2009 et réalisés en 2010.

L’arrondi sur salaire est beaucoup plus récent (juin dernier, trois entreprises à ce jour participent). Les projets financés sont portés par deux ONGs spécialisées dans la microfinance : l’ADIE et Planet Finance.

Qu’attendez-vous du prochain Parlement des Entrepreneurs d’avenir ?

Des rencontres, des échanges,….mais aussi je l’espère un début de réponse à la question: pourquoi les entreprises françaises sont-elles si frileuses à s’engager ? Faut-il avoir peur du “socialwashing” ou du greenwashing” ?

microDON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *