Partenaire fondateur

Place to B Cop21, un lieu inédit… et bien plus encore

A l’occasion de la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris à la fin de l’année, Anne-Sophie Novel et toute une équipe de passionnés s’emploient à créer les conditions d’un nouveau récit sur les enjeux d’aujourd’hui, qui donne vraiment envie de demain.


Un FabLab de l’info autour du climat et des solutions pour la transition énergétique, un lieu de création d’un récit différent sur ces sujets… Telle est la vocation de Place to B Cop21, porté par l’association Ecolo Info. Anne-Sophie Novel, journaliste et blogueuse, inspirée par l’expérience qu’elle a vécue à Copenhague lors de la dernière grande conférence sur le climat organisée en décembre 2009, a imaginé ce projet lors d’une discussion avec un confrère du Monde. Encouragée par les réactions des réseaux de blogueurs avec lesquels elle avait partagé l’aventure dans leur QG du Fresh Air Center, elle s’est lancée avec à ses côtés, plus de 200 personnes impliquées dans l’organisation.


Un lieu de rencontres

« Place To B Cop21 a plusieurs dimensions, précise-t-elle. B pour Plan B, Bourget, RER B, Bloggers, Bottom Up… mais aussi Beds, Bar et Belushi’s ». Car c’est d’abord un lieu susceptible d’héberger du monde. Le Belushi’s, situé près de la gare du Nord à un quart d’heure du Bourget où se dérouleront les négociations internationales, pourra en effet accueillir 600 personnes pendant les deux semaines de la conférence (du 30 novembre au 11 décembre 2015).

Ce sera aussi un espace de co-working hyper-connecté, un lieu de rencontres, de briefings pour la presse, les ONG… et un éco-système rassemblant tous ces acteurs. Y compris des entreprises désireuses d’interpeler leurs clients sur ces sujets et d’explorer les possibilités offertes par les nouvelles techniques de communication pour fabriquer un récit différent.

Co-construire un autre type de récit

« Tous les constats sur les causes et les conséquences du changement climatiques ont été faits, les solutions sont connues, et pourtant cela n’avance pas, déplore Anne-Sophie Novel. Dans le même temps, on observe une créativité folle autour de nouveaux moyens d’expression permettant de croiser les disciplines et les supports. Cela démontre bien la nécessité de co-construire un autre type de récit, plus adapté aux modes actuels de consommation de l’information, qui donne vraiment envie de demain ». Et de citer en exemple la BD virale réalisée en 2013 par la blogueuse Pénélope Bagieu sur la pêche en eau profonde qui a été largement partagée sur les réseaux sociaux et recueilli, en deux jours, près de 345 000 signatures pour une pétition contre cette pratique.
PlacetoBCop21 travaille d’ailleurs avec des instituts de recherche français et étrangers qui planchent sur les nouveaux discours autour du changement climatique.

Réseaux mondiaux et associations de quartier

Tout au long de l’année, le Belushi’s accueillera des événements tels que les « Cop of tea ». Organisés tous les deux mois, ils seront autant d’occasions de networking et de présentation de divers projets portés par Place to B Cop21. Labellisée par le Secrétariat général de la Cop21, l’initiative prévoit d’établir un duplex avec le Bourget pendant les négociations, afin de permettre à la société civile de communiquer avec les négociateurs. Théâtre, concerts, projections de films, expositions d’artistes… l’événementiel sera de la partie et permettra de multiples formes d’expression.

L’initiative, qui agrège des réseaux du monde entier, pourrait bien faire des émules en Province ou à l’étranger. Mais elle n’en oublie pas pour autant son ancrage local, et travaille avec la mairie du 10ème arrondissement pour mobiliser les associations du quartier.

Contact mail

Place to B

Belushi’s




Dominique Pialot et Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *