Partenaire fondateur

Pour la SDH, la RSE est une seconde nature

Depuis 2008, la Société dauphinoise pour l’habitat (SDH) publie ses résultats extra-financiers sans y être obligée par la loi. Une attitude vertueuse récompensée récemment par l'ordre des experts comptables. Mais au fait, la RSE d’un bailleur social, ça ressemble à quoi ? Les explications de Philippe Fracchiolla, responsable de la démarche RSE de l’entreprise.

 

Le 6 décembre dernier, les experts comptables et commissaires aux comptes organisaient leur cérémonie annuelle des Trophées RSE de la profession comptable. Une cérémonie qui récompense des entreprises poursuivant une démarche RSE « équilibrée, transparente et fiable ».

Trois trophées ont été remis, dont celui de la « Meilleure qualité des Informations RSE produites de façon volontaire », qui est allé à la Société dauphinoise pour l’habitat (SDH).

La SDH, c’est une société anonyme d’HLM iséroise fondée en 1948. Elle gère un parc immobilier de près de 20 000 logements occupés par 40 000 personnes, dont 53 % touchent une aide au logement. En 2018, elle a construit 500 logements neufs, et en a réhabilité autant. En 2019, elle prévoit d’investir 130 millions d’euros dans la construction neuve et l’amélioration de son parc.

Pour la SDH, la RSE n’est pas une nouveauté. Sa politique RSE remonte à 2005, d’abord circonscrite à l’environnement, puis progressivement élargie au social, à l’économique, à la gouvernance et aux RH. Elle a publié son premier rapport RSE en 2008. Et ses résultats extra-financiers ont été certifiés par l’AFNOR en 2014, pour la première fois.

Syndrome Obélix

Or rien dans la loi n’oblige la SDH à rendre des comptes sur sa démarche RSE, et c’est ce qui a séduit le jury des Trophées RSE. « Nous considérons que la RSE doit être pleinement intégrée à la stratégie de l’entreprise », explique Philippe Fracchiolla, directeur de la gestion locative et du marketing de la SDH, qui a la responsabilité de toute la démarche RSE. « Notre démarche vise à concilier des objectifs sociétaux, économiques et environnementaux dans le respect de nos parties prenantes, collectivités locales, locataires, fournisseurs, salariés… Nous ne l’improvisons pas, nous la pilotons au niveau managérial et à l’aide d’outils. »

La mission de la SDH est d’intérêt général. Elle doit répondre aux problématiques de logement des ménages les plus modestes du département de l’Isère, en particulier les salariés, tout en soutenant l’activité des entreprises locales du BTP pour participer à la préservation des emplois. « La SDH est tombée dans la RSE à sa naissance, c’est le syndrome Obélix », plaisante Philippe Fracchiolla.

« Si mon voisin s’appauvrit, je m’appauvris »

Cette conception de la RSE permet de maximiser la création de valeur globale et partagée, en s’appuyant sur les territoires d’intervention de la SDH. « J’aime bien cette citation du livre de Loïck Roche, La théorie du lotissement : ‘Si mon voisin s’appauvrit, je m’appauvris’. Nous nous efforçons de maintenir un lien très étroit avec les territoires, et de rester dans des rapports gagnant-gagnant avec toutes les parties prenantes. »

Autre caractéristique de la vision de la RSE par la SDH : rendre compte de sa performance globale. « Ce choix de communiquer a été fait dès 2007. Nous avons adopté le référentiel sectoriel EURO-GR®, conçu par un certain nombre de bailleurs nationaux adhérents de Delphis, pour mesurer l’impact global de leurs activités. Avec ses 57 indicateurs-clés, EURO-GR fournit les bases d’une communication factuelle et responsable et favorise l’échange de bonnes pratiques entre bailleurs. »

Enfin, le jury a apprécié un autre aspect de cette communication RSE : elle n’est pas un exercice artificiel d’autosatisfaction. « Nous communiquons sur les tops et les flops ! Nous reconnaissons quand nous ne sommes pas au niveau attendu et nous donnons des pistes d’amélioration. Notre communication responsable gagne en crédibilité et en maturité. »

 

Pascal de Rauglaudre

 

Le site de la Société dauphinoise pour l’habitat (SDH)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *