Partenaire fondateur

Quand les seniors co-conçoivent leur résidence

En lançant le Lab Senioriales, le groupe Senioriales veut associer ses résidents à la conception des résidences de demain, explique Benjamin Misery, son directeur général.


Le 8 février dernier, le groupe Les Senioriales lançait son site dédié à l’innovation, lelab-senioriales.com. « Avec ce site, nous voulons faire valider par nos résidents les axes d’innovation à mettre en œuvre, explique Benjamin Misery, le jeune directeur général du groupe spécialisé dans les résidences pour seniors. Nous y aborderons les questions liées au bien vieillir sous un angle très différent de celui d’autres opérateurs : on y parlera plus de plaisirs et de désirs que de maladies ! »

Depuis l’inauguration de la première résidence Senioriales Village près de Toulouse en 2001, le groupe Senioriales, repris par Pierre & Vacances en 2007, connaît un essor fulgurant. Aujourd’hui, il compte à son actif 57 résidences pour seniors non médicalisés et 18 projets en cours de construction ou de commercialisation.

Son offre comporte des résidences Villages, qui regroupent 50 à 60 logements, sur les littoraux atlantique et méditerranéen, et des résidences Ville, soit 70 % de ses projets, dans des agglomérations de 50 000 habitants. Meublées ou non, les résidences sont dotées d’éventail de services à la carte, de la restauration au ménage en passant par l’assistance.


Des résidents qui co-conçoivent l’innovation

Le groupe a lancé une démarche RSE en deux volets. Tout d’abord, une politique d’innovation co-conçue avec les résidents, visible sur le site du Lab Senioriales : « Nous voulons maintenir les seniors à domicile le plus longtemps possible, poursuit Benjamin Misery. Les résidents sont donc invités à participer activement avec nos collaborateurs à la conception et au développement des résidences de demain. » L’autre volet consiste à appliquer des règles strictes de respect de l’environnement dans la construction des résidences, en mettant l’accent sur les économies d’énergie.

Très actives dans le domaine des NTIC, les Senioriales ont lancé en 2016 trois résidences connectées, qui intègrent dès leur conception un haut niveau de nouvelles technologie. Le groupe a aussi développé une application, Félicie, pour gérer l’énergie et la sécurité du logement et communiquer avec le personnel et la famille. « Toutes les nouvelles technologies sont conçues par et pour l’usage des seniors résidents des Senioriales, insiste Benjamin Misery. Pour l’instant, les résidents ont surtout besoin de communiquer, d’être accompagnés et formés. Nous les faisons adhérer aux réseaux sociaux, et ils se prennent au jeu, car ça leur permet de rester en contact avec leur famille et leurs petits-enfants. »

En mai 2016, les Senioriales ont ouvert la première résidence intergénérationnelle à Émerainville, en Seine-et-Marne : ce domaine est constitué de deux résidences, l’une pour les seniors, l’autre, les Résidiales, ouverte à d’autres publics, avec l’idée que les différentes populations puissent se rencontrer sur des « espaces extérieurs partagés ». Les activités organisées pour les résidents des Senioriales seront aussi ouvertes à ceux des Résidiales, et le bénévolat transgénérationnel, garde d’enfants, soutien scolaire, courses, transport, etc., sera encouragé.

Pour en savoir plus senioriales.com et lelab-senioriales.com



Texte Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *