Partenaire fondateur

Recommerce : l’économie circulaire, ça marche !

Recommerce, leader français du smartphone d’occasion, vient de lever 50 millions d’euros pour se développer. La preuve que l’économie circulaire entre dans les mœurs.


50 millions d’euros ! C’est le montant que vient de lever Recommerce pour assurer son développement. Avec cette nouvelle levée de fonds, elle devient la startup la mieux financée dans un marché en pleine croissance : le reconditionnement et la revente de smartphones. Un marché dont elle détient déjà plus de 50 %.

Cette levée de fonds illustre bien « l’intérêt du monde financier pour l’économie circulaire », se félicite Benoît Varin, cofondateur et directeur du développement durable. « Elle démontre que nous pouvons créer une société rentable du point de vue économique tout en préservant les ressources de la planète. Nous en sommes très fiers ! »

L’idée de départ de Recommerce consiste à racheter des smartphones, à les reconditionner après les avoir testés, et à les revendre aux particuliers. Avant d’être remis sur le marché, les téléphones sont vidés de leur contenu, nettoyés, testés, et des pièces éventuellement changées. Le tout pour un coût moitié moindre qu’un téléphone neuf.


Des algorithmes pour fixer les prix


« Nous sommes les seuls au monde à gérer toute la chaîne de valeur des téléphones portable, poursuit Benoît. Nous avons développé nos propres algorithmes pour diagnostiquer chaque téléphone et décider s’il mérite d’être réparé et à quel coût, en fonction des prix du neuf, des dates de sortie, etc. Ces algorithmes permettent de piloter finement la recommercialisation et d’automatiser la fixation des prix d’achat et de revente. Grâce à eux, nous avons la capacité de racheter de grandes quantités de téléphones pour les revendre. »

Soucieuse de la qualité et du bon fonctionnement des appareils qu’elle revend, Recommerce a aussi monté une équipe dédiée aux relations clients. Une démarche qui lui a valu d’obtenir plusieurs certifications et labels qualité de type 14001 ou Ecovadis.

Les téléphones sont revendus sur le site Internet de Recommerce, ou distribués par les grands opérateurs de téléphonie mobile et quelques grandes surfaces. À l’automne dernier, Recommerce a d’ailleurs participé à une opération « pour inciter les Français à sortir leurs téléphones usagés de leurs tiroirs », en partenariat avec Samsung, Suez et Bouygues Telecom.

40 kg de matières premières économisées par téléphone

L’année dernière, l’entreprise a revendu plus de deux millions de smartphones de seconde main en France, soit un peu moins de 10 % des ventes totales de téléphones portables. Déjà rentable, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros en 2017, et vise les 50 millions au premier semestre de 2018.

Sans oublier la dimension écologique : un téléphone reconditionné, c’est une économie de 40 kg de matières premières non ponctionnées dans l’environnement. « Il économise aussi 30 kg de CO2, et comme nous en avons vendu 2 millions, cela fait 60 000 tonnes équivalent CO2 économisées depuis la création de Recommerce. C’est un chiffre parlant ! »

« Cet engouement pour les smartphones d’occasion s’explique par leur faible prix, notamment par rapport aux smartphones neufs dont certains dépassent les 1000 euros, souligne Benoît. Mais il traduit aussi la prise de conscience de l’impact des téléphones sur l’environnement, et des atouts écologiques de l’occasion sur le neuf. »

Comment se procurer des téléphones d’occasion

Lien vers la vidéo

 

Texte Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *