Partenaire fondateur

Recyclez vos déchets dans la joie

Les Joyeux Recycleurs proposent aux petites entreprises une solution très simple, efficace et peu coûteuse pour trier leurs déchets.


Recycler, c’est compliqué, personne ne comprend rien aux consignes, et on ne sait jamais dans quel bac il faut jeter les déchets. Fabien de Castilla et Gilles Rouverand, deux jeunes entrepreneurs trentenaires, ont trouvé une solution pour y remédier. Ils ont fondé les Joyeux Recycleurs, une entreprise dédiée à la collecte des déchets recyclables, en suivant un principe très simple : si vous ne voulez pas aller à la poubelle de recyclage, c’est elle qui viendra à vous !

Convaincus qu’il est possible de concilier efficacité économique et utilité sociale, ils s’inspirent de l’économie circulaire : « Le vrai nœud de l’économie circulaire, c’est l’approvisionnement des usines de recyclage. Et pour ça, il faut améliorer le tri et la collecte », soutient Fabien de Castilla. « Or, en France, on est très bon pour inventer des processus, des brevets, mais beaucoup moins pour les mettre en œuvre et les faire tourner à plein régime. »

Les deux amis commencent donc par déployer une solution d’information, « les Pages jaunes du recyclage » : il suffit d’entrer le nom d’un produit, par exemple batterie, sac plastique ou boîte d’œufs, dans le moteur de recherche « Ça va où ce truc ? » sur leur site internet lesjoyeuxrecycleurs.com, et la page indique s’il est recyclable, et comment s’en débarrasser de façon écologique. « Contrairement à l’information traditionnelle sur le recyclage, qui est trop souvent biaisée, moralisatrice, alarmiste ou trop technique, nous ne voulons pas culpabiliser les gens mais plutôt leur dire ‘Faites un premier pas, et nous vous encouragerons.’ C’est pour ça que nous nous sommes appelés les Joyeux Recycleurs, avec une approche ludique et légère ! »


Un système adapté aux pme et tpe

Dans un deuxième temps, ils ont mis en place un système tout-en-un de collecte des petits déchets récurrents, capsules de café, canettes, papiers, gobelets, etc. qui soit en même temps une source de revenus. Ils installent des boîtes de collecte directement dans les bureaux, avec toute une panoplie de communication pour faciliter l’adhésion des collaborateurs. Les boîtes sont vidées deux fois par mois, et les déchets collectés sont apportés dans des bennes, qui une fois pleines sont transportées vers des recycleurs industriels qui sauront valoriser les matières

Le public visé : les PME et TPE, qui offrent un vaste gisement de déchets recyclables mais ne savent pas comment trier leurs déchets de façon efficace et rentable. « Cette solution est simple, peu coûteuse, et valorisante pour les collaborateurs. Elle est aussi une action concrète de développement durable, plus efficace que des chartes pleines de promesses. »

Les Joyeux Recycleurs se rémunèrent en facturant la prestation à leurs clients sous forme d’abonnement, comme les fontaines à eau, les machines à café, et d’autres services aux entreprises du même type. Les prix commencent à 40 € par boîte et par mois, 20 € par boîte supplémentaire, avec une moyenne de quatre à cinq boîtes par entreprise, soit une centaine d’euros par mois. Un prix raisonnable sachant que le process est pris en charge dans son intégralité par les Joyeux Recycleurs, de l’information à la collecte. De plus, pour chaque kilo collecté, cinq centimes sont reversés à l’association Ares Atelier, un centre de réinsertion sociale.

Jusqu’à présent, la réponse des entreprises a été très positive puisqu’en neuf mois, les Joyeux Recycleurs sont parvenus à en convaincre une cinquantaine, concentrées dans les quartiers tertiaires d’Ile-de-France. « Il est réjouissant de constater que les entreprises acceptent de jouer le jeu en anticipant contraintes règlementaires, qui s’imposeront de toute façon à elles dans les prochaines années », conclut Fabien de Castilla. « Les gens sont motivés pour agir, à condition que ce soit simple et peu coûteux. Après tout, ils font du tri chez eux : pourquoi pas en entreprise ? »

Les Joyeux Recycleurs


Dominique Pialot & Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *