Partenaire fondateur

Sociétés à énergie positive : mixer les bonnes pratiques et pratiquer la mixité

Sociétés à énergie positive : mixer les bonnes pratiques et pratiquer la mixité Avec 4 débats, 19 intervenants dont 7 femmes au micro et près de 300 participants, le 1er parlement régional des Entrepreneurs d’avenir a su générer une bonne dose d’énergie positive, le 18 février à Lyon, sous les ampoules basse consommation du grand salon de l’Hôtel de Ville.


Avec 4 débats, 19 intervenants dont 7 femmes au micro et près de 300 participants, le 1er parlement régional des Entrepreneurs d’avenir a su générer une bonne dose d’énergie positive, le 18 février à Lyon, sous les ampoules basse consommation du grand salon de l’Hôtel de Ville.

Mobiliser, pour sa première édition à Lyon, des dirigeants de grands groupes aux côtés de petits entrepreneurs (ETI, PME, TPE), en plus des entrepreneurs sociaux, tel était le défi à relever pour les Entrepreneurs d’avenir.

L’objectif de cette journée était de se réunir pour faire progresser ensemble la RSE (responsabilité sociétale et environnementale des entreprises).

Pour y parvenir, Entrepreneurs d’avenir et ses partenaires Generali, l’Ademe, la Direccte, la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, et le groupe Seb en plus de la ville de Lyon se sont appuyés sur ses 4 valeurs fondatrices : échanger pour progresser, communiquer pour promouvoir, proposer pour changer et fédérer pour transformer.

Une journée et quatre tables rondes introduites par le sénateur-maire Gérard Collomb afin d’imaginer, pour l’entreprise et la société, un avenir souhaitable et durable.

D’abord construire intelligemment pour habiter mieux, et mieux vivre ensemble (mixité intergénérationnelle), puis repenser les déplacements urbains (mixité des modes de transport). Ensuite, puisqu’on ne peut pas totalement abandonner la consommation, apprendre à donner du sens à ses achats en les réalisant par exemple, chez les commerçants lyonnais labellisés « LVED » (Lyon ville équitable et durable) par la mairie.
Enfin, le dernier débat avait pour ambition « d’entreprendre et d’innover pour changer la société ».

A chaque intervenant sa bonne pratique RSE à partager, à chaque participant la possibilité de valider ou non le message délivré. D’accord, pas d’accord, plus d’une centaine de tweets et de posts ont été relayés par les médias sociaux en plus des échanges réalisés en direct avec la salle.

D’autres bonnes idées pouvaient être glanées au fil des interventions tel que « comment financer et assurer sa société » lors de la 3ème table ronde dont le thème donnait la part belle à « la finance patiente » ; celle qui va au-delà des 15% reversés annuellement aux actionnaires et qui partage la richesse financière avec le capital humain.

Par ailleurs, la remise du titre Territoires de commerce équitable de Max Havelaar à Françoise Rivoire, élue de la ville de Lyon a été un moment fort du Parlement régional des Entrepreneurs d’avenir.

Et puisque l’homme est aussi source de valeur immatérielle, les participants ont assidument pratiqué le networking ou réseautage durant les pauses. Encore une occasion de tisser des liens durables et profitables pour le business durant ce parlement positivement réussi.

LE PROGRAMME

RECAPITULATIF TWITTER

DISCOURS D’INTRODUCTION DE GERARD COLLOMB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *