Partenaire fondateur

Sydo ré-invente la pédagogie

Avec sa douzaine de salariés, la start-up fondée par Sylvain Tillon mise sur des méthodes différentes pour aider collégiens, salariés et grand public à apprendre autrement.

« Au fond, tout le monde a envie d’apprendre, il suffit de trouver les bons moyens d’enseigner », affirme Sylvain Tillon. C’est en devenant, à 25 ans, enseignant dans une école de commerce dont il n’était même pas diplômé, qu’il a commencé à inventer des cours d’un genre différent. « J’avais quitté l’école pour fonder une entreprise d’accessoires de coiffure qui a bu le bouillon, et je ne me voyais pas intégrer une grande entreprise », se souvient-il.
Auteur de la BD « Lucy et Valentin » dédiée à la création d’entreprise et destinée aux collégiens, diffusée à 250 000 exemplaires, Sylvain Tillon a donc fondé Sydo, « agence de conseil en pédagogie ».


Des actions dans l’éducation, les entreprises et les médias

Cette bande d’une douzaine de « joyeux drilles qui s’éclatent au boulot » s’emploie à changer les modes de formation. A l’école, par exemple via un manuel de biologie, mais aussi dans l’entreprise, avec des modules sur les préjugés en matière d’informatique ou sur l’open space, ou encore dans les medias.

Créée à l’occasion de la présidentielle de 2012 pour pallier un déficit de pédagogie sur les grands enjeux, la série « Dessine-moi l’éco » est diffusée une fois par mois sur le site du Monde.fr. Partant de l’idée qu’un petit dessin vaut mieux qu’un long discours, les ingénieurs pédagogiques de Sydo y décortiquent des sujets complexes tels que les retraites, la création monétaire ou la dette publique. Pour le Crédit Agricole, Sydo a développé une série sur le thème du prêt immobilier ; pour les laboratoires Roche, un module expliquant la fabrication de médicaments.
La start-up propose également aux organisations de « former les formateurs à former autrement ».

Un nouvel outil pour gérer son planning commercial

Miser sur l’interactivité, le vote, les commentaires, toutes choses qui favorisent la mémorisation, tels sont les leitmotiv des ingénieurs en sciences cognitives, des diplômés de Science-Po ou d’écoles de commerce qui composent l’équipe de Sydo. L’entreprise a dégagé en 2013 un chiffre d’affaires de 870 K€ (1,1 M€ prévus pour 2014) et un résultat net de 12%, dont une partie est redistribuée aux salariés.

L’année dernière, Sylvain Tillon a inventé un nouveau produit, d’abord conçu pour l’aider à mieux gérer ses propres demandes commerciales. Tilkee est un outil vendu sur abonnement mensuel, qui permet à ses 1400 utilisateurs de visualiser les interactions de leurs prospects avec les propositions commerciales qu’ils lui ont adressées, et grâce à cela de mieux gérer leur planning de relance, d’affiner leurs offres, etc.
Depuis le début de l’année, ce serial entrepreneur, membre d’Entrepreneurs d’avenir, dédie tout son temps à cette nouvelle activité.

Vidéo de présentation de Tilkee

Vidéo de présentation de Sydo

TILKEE

SYDO

Dominique Pialot & Pascal de Rauglaudre



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *