Partenaire fondateur

Vive la Co-Révolution ! Pour une société collaborative

L’avenir du monde ne peut plus attendre. Pour appréhender la société autrement, nous devons changer de « logiciel de pensée ».

L’avenir du monde ne peut plus attendre. Pour appréhender la société
autrement, nous devons changer de « logiciel de pensée ».

Parmi les
modes d’action nécessaires à cette évolution se trouve la collaboration.
Qualifiée de « radicale » par certains hommes d’affaires américains
convaincus de l’urgence de travailler en bonne intelligence pour
construire le monde durable de demain, la collaboration peut renouveler
nos façons de faire à différents niveaux de la société.

En le
faisant passer du « moi » au « nous », la corévolution donne un autre
espace de déploiement concret au développement durable.
Cet ouvrage décrypte donc ce phénomène de partage : il valorise
différents exemples et cas d’école, et montre en quoi les corévolutions
impactent profondément nos organisations (groupes humains,
associations, collectivités, mouvement politique, entreprises, etc.).

L’émergence du web participatif facilite la mise en réseau et encourage
la transparence des échanges : cette logique imprègne peu à
peu notre façon de penser, d’agir, de consommer (mouvement de
« consommation collaborative » qui nous incite à couchsurfer, covoiturer,
cotravailler, autopartager, « louer citoyen », etc.), mais aussi
d’entreprendre (dépasser la logique de compétition), de militer et de
manager.

Alors que 2012 a été déclarée année internationale des coopératives,
tout porte à croire que la tendance va prendre de l’ampleur dans les
années à venir.

LES AUTEURS

Anne-Sophie Novel : docteur en économie,
journaliste spécialisée dans le développement
durable, fondatrice du blog collectif Ecolo-Info,
membre du réseau des entrepreneurs d’avenir.


Stéphane Riot
: consultant fondateur de
NoveTerra, spécialisé en développement durable
et accompagnement du changement, psychopédagogue,
membre du réseau colibri et du comité
français de Biomimicry Europe, membre d’un
centre de recherche sur les neurosciences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *