Partenaire fondateur

Comment apprendre à savourer les moments de satisfaction au travail

Un changement de nom et une application pour améliorer la qualité de vie au travail : l’année 2017 s’annonce sous les meilleurs auspices pour Uside, le cabinet conseil d’Éric Albert.

C’est officiel : l’Institut français d’action sur le stress, fondé par Éric Albert en 1990, est devenu USIDE. Pourquoi un tel changement ? « Au début des années 90, quand nous avons créé l’institut, la gestion du stress représentait un enjeu majeur pour les entreprises, explique Éric Albert. Depuis, la problématique a évolué vers les comportements et les enjeux managériaux, ce qui nous a conduit à travailler sur l’évolution des cultures d’entreprise. » La raison sociale IFAS n’était donc plus en phase avec la mission de l’institut, à savoir aider les entreprises à « trouver leur chemin singulier ».

À un moment où beaucoup d’entreprises se sentent menacées par l’irruption de nouveaux acteurs dans leur chaîne de valeur, et les changements d’usage de leurs clients, l’adaptabilité est devenue un enjeu majeur de compétitivité. Le nom USIDE, qui signifie « Nous sommes à vos côtés », et la baseline « Performance is in you » traduisent bien ce changement. « Les entreprises doivent prendre en compte la dimension humaine dans une dynamique qui n’est pas seulement défensive, mais positive et offensive, où les acteurs trouvent du plaisir et de la satisfaction. Et puis USIDE souligne mieux notre dimension internationale, car nous intervenons pour des grands groupes partout dans le monde. »

Savourer les moments de satisfaction


Avec le changement de nom, USIDE lance une application, ‘Get So Satisfaction’, qui s’inscrit dans le cadre d’une offre appelée Positive@work, à destination des entreprises. Cette offre propose d’insuffler une dynamique positive, pour améliorer à la fois le dialogue et la qualité de vie au travail, tout en offrant plus de marge de manœuvre aux acteurs de l’entreprise. « Quand on parle de qualité de vie au travail, on sous-entend deux grandes dimensions : les conditions de travail et le management – pour faire court. Mais quand on aborde les problèmes seulement sous cet angle, on s’aperçoit qu’à la fin, l’acteur, c’est-à-dire le salarié, reste passif, dans une position où il subit. Dans les deux cas, il peut considérer que les efforts pour améliorer les conditions de travail ne suffisent pas.»

Or selon la psychologie positive, la capacité à trouver une dynamique positive dans la vie quotidienne dépend avant tout de chacun. La nouvelle appli ‘Get So Satisfaction’ participe de cet esprit : instaurer une dynamique positive collective dans l’entreprise et pousser les salariés à la porter eux-mêmes au lieu de la subir. « L’appli s’inspire de la pleine conscience, et cherche à apprendre aux acteurs à savourer les moments de satisfaction au travail et à les partager au sein de l’entreprise, décrypte Eric Albert, qui utilise une métaphore parlante : la satisfaction, c’est comme le vin : vous pouvez avoir un grand vin à table, si vous êtes en train de discuter, vous viderez votre verre sans vous en apercevoir. Si vous voulez en profiter, vous devez vous arrêter pour le sentir et devenir ses saveurs. »

Pour USIDE, l’enjeu en 2017 va consister à déployer la dynamique Positive@work à grande échelle. « Ce qui se joue derrière cette notion, c’est la capacité des acteurs à apprécier les événements d’une façon dynamique et positive, conclut Éric Albert, qui en profite pour envoyer ses meilleurs vœux aux Entrepreneurs d’avenir : « Je souhaite à tous les Entrepreneurs d’avenir d’être dans une dynamique positive : plus ils donneront du positif, plus ils en recevront en retour ! Et ceux qui se montreront les plus volontaires sur ce point auront une année beaucoup plus épanouissante ! »

USIDE



Texte Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *