Partenaire fondateur

La confiance, une solution contre la crise du logement

Comment se loger quand les garanties exigées par les propriétaires sont de plus en plus drastiques ? Caroline Liby et son équipe d’Appart & Sens ont imaginé une solution simple : rétablir la confiance entre propriétaires et locataires. Mode d’emploi.

 

Dur dur de se loger quand on est une femme seule avec enfant. Un véritable parcours du combattant que Caroline Liby a vécu dans la douleur, quand elle s’est retrouvée seule avec sa petite fille, il y a 5 ans, et malgré de solides garants à l’appui de son dossier.

« À Lyon comme à Paris, les prix s’emballent, à cause de la pénurie de logements. Si on n’est pas fonctionnaire ou qu’on ne gagne pas bien sa vie, c’est impossible de trouver un logement, soupire-t-elle. Toute une frange de population, familles monoparentales, intermittents du spectacle, jeunes entrepreneurs, personnes séparées, CDD, sans garants, se retrouve exclue. »

Cette jeune juriste, qui a commencé sa carrière dans les foncières de bailleurs institutionnels, a eu une idée : rétablir la confiance entre propriétaires et locataires, même quand ceux-ci ne répondent pas aux standards requis. « La réalité, c’est que les locataires ne dégradent pas les logements et n’ont pas d’impayés de loyer. »

Rendre le propriétaire acteur

En 2017, à Lyon, elle a donc lancé Appart & Sens, une agence immobilière à destination des personnes qui ne parviennent plus à se loger. « Nous voulons rendre le propriétaire acteur. Quand il nous apporte un logement, nous abordons avec lui les questions qui lui tiennent à cœur. Puis nos experts étudient attentivement les dossiers des candidats. Au moment de l’entrée dans les lieux, nous organisons une rencontre avec le futur locataire, ce qui permet de lever plus facilement les réticences. Bref nous donnons au propriétaire toutes les garanties pour qu’il s’engage sereinement. »

Et si le locataire ne peut pas payer son loyer ? Appart & Sens recourt à un dispositif peu connu du grand public, Visale, un service action logement gratuit qui apporte des garanties au bailleur. « Nous essayons de trouver des solutions par le haut. Si un loyer n’est pas payé, nous mettons en place un plan d’apurement. Si le loyer ne correspond plus au niveau de salaire du locataire, nous le relogeons. »

À côté de la gestion locative, Appart & Sens propose aussi des produits d’investissement immobilier éthique et de la défiscalisation intelligente. Elle travaille avec des promoteurs, qui ont l’obligation de faire des logements sociaux. « Nous ne vendons pas des taux de rentabilité, mais un patrimoine qui a du sens. Les investisseurs prennent le statut de bailleurs sociaux. C’est tout bénéfice pour eux, qui acquièrent des biens à des prix plus bas que ceux du marché, et pour les collectivités, qui ne dépensent rien. »

Immobilier éthique

Depuis sa fondation, le principal défi pour Appart & Sens a été de se faire reconnaître par les acteurs traditionnels de l’immobilier. « Dans le secteur, nous sommes un ovni ! On nous confond avec des acteurs associatifs, mais nous ne logeons pas des personnes en très grande difficulté, juste la classe moyenne qui a un système économique différent. Nous sommes la preuve qu’on peut faire du business dans l’immobilier de manière éthique et propre ! »

Aujourd’hui, Appart & Sens emploie cinq personnes et possède un portefeuille de 30 logements. Fin 2018, elle est devenue la première agence immobilière à obtenir l’agrément Esus (Entreprise solidaire d’utilité sociale), qui récompense son engagement dans le secteur de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Satisfaction supplémentaire : son taux de loyers impayés est l’un des plus bas du marché.

En 2019, elle vise un parc de 60 logements, et la vente d’une quinzaine de logements. Et après avoir bien assis son modèle dans la région lyonnaise, elle va aussi consolider sa présence à Paris.

 

Tout ce qu’il faut savoir sur Appart & Sens
Facebook

 

Pascal de Rauglaudre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *