Partenaire fondateur

« La France s’engage » dans quinze projets d’innovation sociale

Début mars, ont été annoncés les quinze projets qui seront soutenus par le programme « La France s’engage », lancé en juin 2014 par le président de la République. Au menu :


Ça y est, le suspense est tombé : le 10 mars 2015, au cours d’une cérémonie à l’Elysée, le président François Hollande a révélé les noms des quinze projets lauréats de « La France s’engage », un chantier présidentiel qui vise à soutenir des initiatives de l’économie sociale et solidaire et à leur permettre de changer d’échelle, en leur conférant un « label présidentiel ». Ce programme avait été lancé officiellement en juin 2014, année de « l’engagement associatif », et sa coordination en avait été confiée à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, en charge de la vie associative. L’Elysée s’était engagé à renouveler l’expérience tous les six mois jusqu’à la fin du mandat présidentiel en cours, en mettant à chaque fois en avant quinze nouveaux projets parmi une trentaine d’idées présélectionnées.

Ces projets ont été distingués en fonction de quatre critères : leur utilité sociale, leur caractère innovant, leur potentiel de duplication ou de changement d’échelle, et l’évaluation rigoureuse de leurs résultats. Les lauréats bénéficieront d’un coup de projecteur exceptionnel, et seront en outre accompagnés par le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse (FEJ), doté de 50 millions d’euros.

Le président de la République en personne a sélectionné douze projets : Le Cartable Fantastique qui met à la disposition d’enfants en situation de handicap des exercices et des livres adaptés en libre accès sur son site internet ; Environnements Solidaires, qui propose des solutions de retour à l’emploi pour les habitants en difficulté d’un quartier de Nantes ; Sites Rassembleurs pour favoriser l’empowerment dans les quartiers défavorisés ; Enquête, qui développe des outils ludo-éducatifs de découverte de la laïcité et des faits religieux à destination des enfants (7-11 ans) ; Frateli, qui met en place une plateforme participative aidant des lycéens de milieu modeste à construire leur projet d’études ; Réseau Môm’artre pour prévenir le décrochage scolaire ; Essaimage du concept de psychiatrie citoyenne des IAF, qui crée des lieux d’accueils et de vie non médicalisés pour des personnes souffrant de troubles psychiques ; Volontaires en résidence, qui soutient l’intervention de jeunes en service civique en milieu scolaire ; Temps Livres, pour transmettre le plaisir de la lecture grâce à des bénévoles seniors ; Log’ins, une entreprise d’aide à l’emploi pour les personnes handicapées ; Ideas Box, pour créer une médiathèque en kit qui tient sur deux palettes et s’ouvre en moins de 20 minutes ; et Lulu dans ma Rue, un système simple et efficace de services de proximité qui répond aux petits tracas du quotidien. À chacun de ces lauréats, le gouvernement et ses partenaires de « La France s’engage » offriront un accompagnement personnalisé ainsi qu’un soutien financier.

Nouveauté cette année, du 2 au 7 mars 2015, les internautes ont été invités à se prononcer sur trois projets à partir de la plateforme internet « La France s’engage » : Coexister, un mouvement interreligieux de jeunesse, Passeport avenir, pour former des « leaders différents » contre les inégalités, et le Tour de France des solidarités nouvelles face au chômage, qui offre un soutien gratuit et personnalisé à des demandeurs d’emploi.

 

Pour découvrir le détail des 15 initiatives sélectionnées en mars 2015 : 

www.lafrancesengage.fr/toutes-les-actions

Pour soumettre une action à cet appel à projets permanent :

www.lafrancesengage.fr/je-mengage

Dominique Pialot et Pascal de Rauglaudre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *