Partenaire fondateur

Un outil financier citoyen au service d’un habitat écologique et humain

Bâti Cités est un outil d’investissement citoyen, dont la vocation est de soutenir le développement d’habitats écologiques, participatifs ou favorisant la mixité par un apport de fonds et des montages financiers adaptés.

Bâti Cités est un outil d’investissement citoyen, dont la vocation est de soutenir le développement
d’habitats écologiques, participatifs ou favorisant la mixité par un apport de fonds et des
montages financiers adaptés.

Le rôle de Bâti Cités est de mettre en relation des investisseurs citoyens soucieux
de donner du sens à leur épargne avec des porteurs de projets d’habitats qui répondent aux
enjeux environnementaux et sociétaux actuels.

En s’inscrivant dans les principes de la finance
citoyenne – participative, éthique et solidaire – Bâti Cités propose ainsi une alternative au système
dominant dans l’immobilier et la finance. Un nouveau pas vers une transition écologique
et humaine de notre société.

Mobiliser l’épargne des citoyens pour des projets porteurs de sens

Bâti Cités est un outil financier citoyen – participatif, éthique et solidaire. Il permet d’investir dans
l’économie réelle avec des projets qui contribuent au renouveau de l’habitat. L’argent placé redevient
un moyen et non plus une fin en soi.

Avec Bâti Cités, les investisseurs citoyens retrouvent
leur souveraineté. Ils prennent une part active à l’émergence d’un nouveau modèle sociétal.

Développer un habitat écologique et humain

Bâti Cités finance des projets qui intègrent une ou plusieurs des trois dimensions suivantes :
l’éco-construction, la participation des habitants et l’accès à l’éco-habitat pour les foyers intermédiaires
et modestes. Se faisant, elle soutient l’émergence d’un nouveau modèle d’habitat qui
peine à trouver des financements.

Les projets ciblés par Bâti Cités sont par exemple : les écohabitats
en zones urbaines sensibles, les projets d’habitats participatifs et éco-construits, les
habitats intergénérationnels…
Inscrire la finance dans une dynamique territoriale
Bâti Cités permet aux investisseurs citoyens d’agir localement avec la possibilité de choisir de
financer des projets implantés sur leur territoire. En outre, elle prend part à l’émergence de territoires
résilients en facilitant la réalisation de projets où la construction du bâti se réfléchit à
l’échelle des habitants et de l’environnement local.

Un outil financier citoyen au service d’un habitat écologique et humain


Bâti Cités est un outil d’investissement citoyen, dont la vocation est de soutenir le développement
d’habitats écologiques, participatifs ou favorisant la mixité par un apport de fonds et des
montages financiers adaptés. Son rôle est de mettre en relation des investisseurs citoyens soucieux
de donner du sens à leur épargne avec des porteurs de projets d’habitats qui répondent aux
enjeux environnementaux et sociétaux actuels.

En s’inscrivant dans les principes de la finance
citoyenne – participative, éthique et solidaire – Bâti Cités propose ainsi une alternative au système
dominant dans l’immobilier et la finance. Un nouveau pas vers une transition écologique
et humaine de notre société.

Lancé en avril 2012, Bâti Cités vise une première levée de fonds de 1,5 millions d’euros sur les
prochains mois. Ils financeront la construction d’éco-habitats dans des zones urbaines sensibles.

« En créant Bâti Cités, la Nef et Terra Cités s’inscrivent dans une
démarche forte d’innovation sociale. Nous souhaitons rompre avec
l’inertie et l’opacité qui caractérisent les modèles financiers et immobiliers
traditionnels. Par son action, Bâti Cités rend leur souveraineté aux
investisseurs citoyens et aux bâtisseurs. Elle contribue à l’émergence d’une
société consciente et juste. »

Esra Tat, Porte parole de Bâti Cités.

Bâti Cités

Contexte de l’habitat en France


> 10 millions de personnes touchées par la crise du logement,

> 8 millions de personnes souffrant de précarité énergétique,

> Un déficit de 900 000 logements,

> Un coût estimé de 12,8 à 38,4 milliards d’euros par an de la mauvaise qualité
de l’air intérieur,

> 1/3 des français intéressés par l’habitat participatif, 97% de français favorables
à la construction de logements plus sains et moins polluants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *