Partenaire fondateur

727Sailbags : l’économie circulaire appliquée au yachting

En recyclant les plus belles voiles du yachting en objets haut de gamme, la startup bretonne 727Sailbags s’est imposée comme la référence française du lifestyle inspiré de la mer.


Les grandes régates autour du monde font rêver les Français. Ce qu’on sait moins c’est que les voiles qui équipent les bateaux deviennent autant de déchets quand elles sont usagées. Que faire de ces déchets ? 727Sailbags a eu l’idée de les recycler en produits haut de gamme.

Cette jeune startup de la Sailing Valley, l’ancienne base de sous-marins à Lorient dans le Morbihan, a été fondée en 2010 par trois passionnés de design et d’océan, Anna Beyou, Jean-Baptiste Roger et Erwann Goullin – ces deux derniers ont cédé leur place dans le comité de direction à Nicolas Veto et Matthieu Bimbenet fin 2017.
En sept ans, 727Sailbags s’est imposée comme un acteur incontournable de l’économie circulaire, leader sur le marché du recyclage de voiles de bateaux, mais aussi comme la référence française du lifestyle inspiré de la mer.
Aujourd’hui l’entreprise emploie une trentaine de personnes à Lorient. Elle génère un chiffre d’affaires de 2,4 millions d’euros avec une croissance annuelle à deux chiffres depuis ses débuts.
« Ce succès a dépassé nos espérances ! Nous partageons tous la même passion pour la voile, et au-delà du plaisir de la navigation, c’est l’esthétique des bateaux et des villes du bord de mer qui nous plaît », confie Anna Beyou.

Les créations ont une histoire
Les chutes de voiles recyclées proviennent de génois, de grand-voile, de gennaker ou de spinnaker. Elles sont entièrement cousues à la main pour devenir des articles de prêt-à-porter pratiques et élégants, de la bagagerie, mais aussi des objets de décoration, coussins, transats, etc.
« La voile est un matériau génial à travailler. On décide de dédier un type de voile à un type d’objet, en fonction de la faisabilité, du matériau, de sa résistance, et aussi de ce qui plaît à nos clients. »
Chaque voile étant unique, chaque pièce qui en est issue l’est donc aussi. Pour garantir sa qualité, les créations 727Sailbags sont certifiées par une fiche d’authentification, qui raconte l’histoire maritime de la voile dans laquelle elles sont fabriquées : le type de voile utilisé, le voilier qu’elle équipait, le skipper qui l’a utilisée, les mers et océans sur lesquels elle a navigué.


Des voiles de légende
La gamme de produits compte aussi des collections limitées, éphémères, signées dans des voiles d’exception ou conçues par des designers réputés, comme le sac à main Légende, le fauteuil AA Butterfly ou les polos avec empiècements. « Nous avons transformé en sacs en édition limitée la voile du Pen Duick, le bateau d’Éric Tabarly, et celles de bateaux qui ont couru le Vendée Globe. »
Les produits 727Sailbags sont distribués sur le web et dans ses deux concept stores de Lorient et de Vannes, et elle exporte vers la Suisse, l’Allemagne, les Etats-Unis et l’Espagne.
Avec le changement de direction viennent les nouvelles ambitions. Dans les années à venir, 727Sailbags souhaite franchir un nouveau cap en renforçant son réseau de distribution en France, avec l’ouverture de nouveaux concept stores, en plus de ceux de Lorient et Vannes. La présence de la marque en ligne sera consolidée et le développement à l’international accéléré.

Tout savoir sur 727Sailbags

Texte Pascal de Rauglaudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *